iPad 2 : 70% de nouveaux acheteurs, et déjà la rupture de stock !

Steve Jobs avait dit (et prédit ?) que 2011 serait « l’année de l’iPad 2 ». Si l’on met de côté l’aspect marketing et quelque peu auto-suggestif de cet oracle, on peut déjà se demander si les premiers chiffres de vente ne vont pas lui donner raison une fois de plus.

Steve Jobs avait dit (et prédit ?) que 2011 serait « l’année de l’iPad 2 ». Si l’on met de côté l’aspect marketing et quelque peu auto-suggestif de cet oracle, on peut déjà se demander si les premiers chiffres de vente ne vont pas lui donner raison une fois de plus.

L’iPad 2 est en vente aux USA depuis vendredi 11 mars au matin, heure de la côte est américaine, et selon une première étude réalisée ce week-end par Piper Jaffray, les premiers stocks seraient déjà épuisés. Les acheteurs se sont précipités dès l’aube vendredi dans les Apple Stores, et le rush semble avoir été phénoménal sur la première journée de vente, pendant laquelle on estime que la grande majorité des 400.000 à 500.000 iPad vendus ce week-end se seraient écoulés, menant déjà à une première rupture totale de stock dès samedi soir. On dirait que les magasins Apple sont aussi rentrés en fusion, ce week-end.

Plus intéressante est l’analyse du type d’acheteurs : l’étude montre que 70% des acheteurs sont de nouveaux convertis à l’iPad, donc des personnes qui ne possédaient pas d’iPad avant la sortie de l‘iPad 2. Parmi ces acheteurs, 51% sont des utilisateurs de Mac et 49% de PC alors que la même analyse sur les acheteurs de l’iPad 1 indiquait respectivement 74% et 26%, ce qui tendrait à démontrer que l’achat « impulsif » d’iPad ne concerne plus majoritairement les addicts de la pomme, même si 65% d’entre eux possèdent déjà un iPhone (mais 24% un Kindle)

Par comparaison, Apple avait vendu 300.000 iPad 1 lors de la première journée de vente : le démarrage est donc encore plus fort pour l’iPad 2. Reste à savoir si l’engouement de la première journée (qui semble presque être devenu l’occasion d’une sorte de grand raout ou de grand show populaire où les premiers adoptants se retrouvent dans les files d’attente pour socialiser et échanger autant que pour toucher le précieux objet) se confirmera dans le temps et confirmera les ventes du premier iPad, au rythme soutenu de 1,5 million d’unités écoulées par mois.

La mauvaise nouvelle dans cette rupture de stock est le renouvellement probable du scénario de l’année dernière, où le lancement de l’iPad en France fut retardé de deux mois sur la date initiale annoncée. En l’occurrence on parle déjà d’un mois pour le réapprovisionnement rien que pour les USA.

Finalement, ça valait peut-être le coup de gagner quelques places dans la file

(source)


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Tous ces nouveaux acheteurs, s’ils sont bien réels, tendraient-ils à confirmer que l’iPad 1 était un produit mal fichu, lancé trop vite sur le marché pour maximiser les bénéfices ? 😉

  2. « On dirait que les magasins Apple sont aussi rentrés en fusion, ce week-end. »

    C’est pas déplacé comme humour noir suite à la catastrophe en train d’avoir lieu au Japon !?

  3. Pingback: iPad 2 : déjà la rupture de stock ! | Buzz Search Engine

  4. Eric

    Je crois que beaucoup de concurrents rêveraient d’avoir imaginé et conçu un produit aussi « mal fichu »… 🙂
    Et en temps qu’utilisateur quotidien intensif, j’ai rarement eu un produit mal fichu aussi agréable et utile entre les mains.

  5. Ben même si c’est un objet pas trop mal fichu, aller faire la queue des heures et des heures pour être parmi les premiers à l’avoir, vraiment je comprends pas… Enfin, tant mieux pour Apple.

  6. Eric

    @Sylvain : oui, « lancé trop vite » alors qu’on sait qu’Apple bosse depuis près de 10 ans dessus 🙂
    Que dire alors des Samsung et cie qui balancent leurs tablettes assemblées à la va-vite en 6 mois pour courir après un iPad qu’elles ne rattraperont jamais ?

  7. Ahaha, ça marche toujours 😉 Moi aussi je suis un utilisateur intensif de l’iPad, n’empêche que je dois avoir une appli sur 2 qui plante régulièrement — rien à voir avec la stabilité légendaire d’un Mac. La lenteur générale est aussi assez pesante à la longue.

    Mis à part ces détails, je me demandais surtout pourquoi tous ces nouveaux utilisateurs qui sont censés se jeter sur le 2 n’ont pas acheté le 1. Ils n’en avaient pas entendu parler ? 😉

  8. Pingback: Une version "WiFi only" du Samsung Galaxy Tab bientôt disponible à 399 dollars ?

  9. Eric

    @Christophe D. : des applis qui plantent ? Lesquelles ? iPad jaibreaké ? Je n’ai JAMAIS eu un seul plantage en bientôt 1 an d’iPad, les seuls fois oùil reboot sont quand il est arrivé en fin de batterie, et pourtant je m’en sers plusieurs heures par jour. Le seul truc qui merde est le WiFi instable, qui coupe souvent sans raison, mais c’est un bug connu des premiers iPad US
    Tu es sûr que tu as bien un iPad ? 🙂

  10. Éric :

    Quelles applis plantent ? T’es sûr que c’est moi qui suis de mauvaise foi ? 😉

    Pour les applis livrées en usine :
    L’Appli Plans a parfois du mal à décoincer (lorsqu’on touche le coin de page pour accéder au menu) et qui semble mal gérer la mémoire cache (recharge tout seul une carte déjà affichée — désagréable en connexion mobile lente), sans parler de la fonction boussole qui fonctionne très aléatoirement.
    Même iTunes a parfois du mal, avec la fonction « page précédente » notamment (semble corrigé depuis peu mais pas sûr) et est très mal foutu en termes ergonomiques, je trouve (l’exploration des applis relève d’une grande part de hasard plus ou moins orientées vers les promos marketing de tel ou tel éditeur).
    Safari qui a du mal à charger/rafraichir de simples pages de texte, même en mode Wifi haut débit. Et d’un point de vue plus stratégique, que dire des deals entre Apple et opérateurs qui obligent les utilisateurs à avoir un abonnement net par machine ?

    Pire encore dans la famille des jeux ! Entre ceux dont on ne peut enregistrer la progression ; ceux qui plantent dès l’ouverture ; ceux qui nous lâchent en pleine partie ; ceux qui rament. Ok, on va me répondre que ce n’est pas de la faute d’Apple, mais n’avait on pas écarté Flash justement pour avoir la main sur la stabilité ? Peut-être aussi que le manque de puissance du A4 y est pour quelque chose.

    Voila, juste pour les choses qui me viennent rapidement à l’esprit au moment ou j’écris, tout en ayant conscience que l’on pourrait en débattre pendant des heures. Mais à vu de nez, je pense que je n’exagère pas beaucoup lorsque j’évoque 1 appli sur 2 (allez, 1 sur 3, on va dire 😉 ) — d’autres lecteurs pourront probablement en témoigner.

    Sinon, oui, oui, j’ai bien un iPad (pourrait être beaucoup plus polyvalent et démocratique mais pratique en l’état pour utilisation loisir hors bureau ; et surtout très bien pour mes jeunes enfants — c’est ce qui m’a décidé) et il n’est pas jailbreaké. Pour info, j’ai aussi 3 Macs (travaille sur mac tous les jours depuis 15 ans), Airport extreme et autres joyeusetés Apple. Bref, je ne suis pas un anti-Apple de base, mais plutôt un consommateur qui reste exigeant sur les produits d’une marque qu’il apprécie beaucoup. Espèce en voie de disparition ?

  11. C’est quand même marrant comme l’histoire se répète avec Apple, j’avais fait une illustration pour la sortie de l’iphone 4, illustration que je voulais déjà faire pour l’iphone 3, et qui s’avère encore une fois exacte avec l’ipad 2.
    Ce qui ne veut pas dire que je ne vais pas craquer, mais je pense attendre quelques semaines que la folie ambiante redescende. 🙂

  12. Excusez moi mais si j’ai bien lu la source, on parle d’une enquête sur 236 ‘would-be buyers’ de New York?
    236??
    On est d’accord sur le fait que 236 sujets ne sont pas un échantillon valable pour des statistiques?
    Cet article sent un peu la com pour faire la com publicitaire…

  13. Eric, j’ai fais joujou avec la bête (IPAD 1) pour la première fois pendant deux jours ce week-end, grosse déception pour moi, entre les carrés gris un peu partout sur nombre de site qui me sont utiles (montauban par exemple) et manque de convivialité (faut le savoir que pour mettre un pdf dans sa librairie il faut toucher du doigt dans une zone un peu en dessous du titre) je n’ai d’ailleurs pas réussi à mettre un pdf directement dedans depuis la navigation web et je passe sur nombre d’autre trucs. Pour un plantage qui n’est peut-être pas du à un bug, mais simplement un problème dans l’appli ou ma mauvaise utilisation prend l’appli RMC-INFO (gratuite) ballade toi un peu puis lance l’écoute en direct fait autre chose et dis moi si tu arrives à l’arrêter il m’a fallut faire un arrêt marche de la bête. Dis moi aussi si tes PDF sont normaux ? je veux dire que si tu as une table des matières tu peux alors toucher du doigt celle-ci et qu’alors tu arrives directement au bon endroit.
    Enfin rupture nous avons l’habitude d’ailleurs c’est devenu une mode comme par exemple pour la DS 3D bizarre que des autres trucs comme par exemple 8 millions en 60 jours record absolu de vente d’un produit hight-tech grand public n’affiche pas d’histoire de rupture certe elle est surement moins complexe à assembler, mais cela nous interroge quand même sur c’est rupture volontaire ou pas de la part de la firm ?

  14. Pingback: Motorola Xoom : prix et date de disponibilité en France

Send this to a friend