Connect with us

Actualités

Jack Ma, le patron du chinois Alibaba prépare sa retraite

Cofondateur de la compagnie chinoise Alibaba, Jack Ma dévoilera les détails de son départ à la retraite lundi, jour de son 54e anniversaire.

Il y a

le

Jack Ma Alibaba

Le 7 septembre, le New York Times indiquait que Jack Ma prenait sa retraite afin de se concentrer à des ses activités philanthropiques. Néanmoins, ces informations ont été démenties puis rectifiées par un porte-parole d’Alibaba. Dans le South China Morning Post, média dont la compagnie chinoise est propriétaire depuis 2015, celui-ci déclare que l’article du Times a été sorti de son contexte et qu’il s’avérait erroné sur le plan des faits.

Si Jack Ma se prépare effectivement à prendre sa retraite, il n’est pas encore prêt à faire ses bagages puisqu’il assurera la période de transition. Comme l’explique le journal chinois, le plan de retraite du président fondateur du groupe s’étalera sur une dizaine d’années, durant lesquelles « une génération de dirigeants plus jeunes » sera préparée à « prendre les rênes de l’entreprise ». Les détails concernant la mise en place concrète de ce projet seront dévoilés le lundi 10 septembre, date d’anniversaire du milliardaire, mais également jour férié en Chine.

Comme l’indique le South China Morning Post, Jack Ma continuera à agir en tant que président exécutif du conseil d’administration de l’entreprise durant cette période. De la même façon, l’entrepreneur est considéré comme membre à vie du Partenariat Alibaba, un groupe de 36 cadres en charge du maintien de la mission et de la culture d’Alibaba.

> Lire aussi :  Jack Ma renonce finalement à sa promesse d'emplois faite à Trump

À la manière de Bill Gates, Jack Ma se tourne vers la philanthropie

Lorsqu’il aura pris sa retraite, Jack Ma prévoit de se concentrer sur de multiples activités philanthropiques. Il a déclaré à ce sujet : « Il y a tant de choses auxquelles je veux consacrer mon temps – l’éducation, l’environnement, la philanthropie […] Tous ceux qui me connaissent savent que j’embrasse l’avenir. Il ne s’agit pas de prendre sa retraite, de s’éloigner ou de reculer. C’est un plan systématique ». Depuis plusieurs années maintenant, le patron d’Alibaba passe effectivement une partie de l’année à voyager sensibiliser à la technologie comme un moyen d’améliorer la vie des personnes qui l’utilisent. Dans une récente interview accordée à Bloomberg il y a quelques jours à peine, l’homme avait indiqué prendre la vision philanthrope de Bill Gates comme exemple.

À ce jour, Jack Ma est l’homme le plus riche de la Chine et la 19e fortune mondiale avec 40 milliards de dollars. Venant d’un milieu défavorisé, enseignant puis entrepreneur et milliardaire, le patron illustre la réussite dans le pays.

> Lire aussi :  La Chine transforme ses internautes en patrouilleurs du net : en avant la censure

Pour rappel, Jack Ma a cofondé Alibaba en 1999 avec 17 partenaires alors qu’il habitait un appartement à Hangzhou, dans l’est du pays. Pour se faire, il emprunte pas moins de 60 000 dollars à des proches et crée un service permettant aux entreprises chinoises de partager des annonces en ligne. Si beaucoup d’investisseurs ne croient pas en lui à ses débuts, Goldman Sachs et SoftBank font finalement le choix de soutenir Alibaba, marquant un tournant décisif pour la compagnie chinoise. En 2014 à Wall Street, cette dernière réalise la plus grosse entrée en Bourse de l’histoire en levant 25 milliards de dollars. Ce vendredi 7 septembre, Alibaba représentait 420 milliards de dollars de capitalisation boursière à la bourse de Wall Street.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests