Suivez-nous

Tech

Le japonais Skydrive réussit le premier test habité de… sa voiture volante

La société japonaise Skydrive a effectué son premier vol habité lors d’une première démonstration publique.

Il y a

  

le

 
SkyDrive voiture volante
© SkyDrive

Plusieurs sociétés travaillent actuellement sur la conception d’une voiture volante, un rêve qu’elle espère bien transformer en réalité dans les années à venir. C’est le cas de Skydrive, une entreprise japonaise qui se rapproche peu à peu de son objectif.

Objectif 2023 pour SkyDrive

Le 25 août, SkyDrive a réalisé sa première démonstration de vol public sur le terrain d’essai de Toyota, constructeur public qui soutient le projet de voiture volante. Durant un peu moins de 5 minutes, le véhicule sobrement baptisé SD-03 a fait le tour du Toyota Test Field avec un pilote à son bord. Autant dire que le succès a été au rendez-vous pour la société.

La voiture volante de SkyDrive est le plus petit véhicule volant capable de décoller et d’atterrir à la verticale (VTOL). Il prend la place de deux voitures en stationnement, rapporte la société. Elle ajoute également qu’il est équipé de huit moteurs chargés d’assurer « la sécurité dans les situations d’urgence ».

Tomohiro Fukuzawa, le PDG de SkyDrive a déclaré à propos de l’essai : « Nous sommes très heureux d’avoir réussi à faire voler une voiture volante pour la première fois au Japon en deux ans, depuis que nous avons fondé SkyDrive… dans le but de commercialiser un tel avion ».

À cela, Takumi Yamamot, le directeur du design ajoute : « En concevant un nouveau genre de transport inexploré, connu sous le nom de voiture volante, nous avons choisi le mot-clé ‘progressif’ comme source d’inspiration ».

Il est prévu que d’autres essais similaires aient lieu dans les mois à venir, rapporte la chaîne CNN. Les prochains tests auront lieu dans des conditions différentes afin de vérifier la sécurité de l’appareil. Par la suite, SkyDrive veut lancer sa voiture volante sur le marché en 2023 —soit dans moins de 3 ans. Un projet qui semble ambitieux, mais qui est pourtant en (très) bon chemin. Pour l’instant, aucun prix n’a été communiqué au sujet du SD-03.

Le gouvernement japonais souhaite que les véhicules volants deviennent réalité d’ici l’année 2023. À plus long terme, les voitures et les taxis volants pourraient permettre de désengorger la circulation dans de nombreuses villes du territoire comme Tokyo et Osaka.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. PapounetUT

    2 septembre 2020 at 18 h 26 min

    Ça à l’air d’être plutôt un drone avec pilote embarqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests