L’Ane Gourmet : produits du terroir 2.0

Confiture Fleur de jasmin thé vert par Raphaël et THE Ô DOR’, saucisses d’Auvergne cuisinée aux lentilles blondes de St Flour…Et si nous commencions la semaine en passant à table ?Voilà un site sur lequel une simple visite vous mettra déjà en appétit, quelque soit l’heure : L’Ane Gourmet est un nouveau site marchand qui

Confiture Fleur de jasmin thé vert par Raphaël et THE Ô DOR’, saucisses d’Auvergne cuisinée aux lentilles blondes de St Flour…
Et si nous commencions la semaine en passant à table ?
Voilà un site sur lequel une simple visite vous mettra déjà en appétit, quelque soit l’heure : L’Ane Gourmet est un nouveau site marchand qui offre la particularité de proposer exclusivement des produits alimentaires du terroir en provenance directe de producteurs indépendants répartis sur tout le territoire français.

l'?ne gourmet

Autant que le fond et les centaines de références déjà disponibles qui mettraient l’eau à la bouche au plus geek-pizza-café d’entre nous, c’est ici la forme qui est intéressante : sur une thématique plutôt traditionnelle, le site propose plusieurs modules et fonctions inhabituelles sur ce type de boutique en ligne, comme :

  • la géolocalisation des producteurs (via… Veomap et non pas Google Maps, Serge, son créateur, souhaitant éviter au maximum de dépendre de Google)
  • les animations thématiques liées à l’actualité (saveurs du pays Chti, Foot terroir…)
  • un moteur de recherche prédictif en Ajax qui vous propose des choix au fil de votre frappe sous la forme d’une liste dont l’habillage graphique est conforme au design du site (la liste est masquée sur la page de la carte, mais le bug sera certainement corrigé dans la version définitive)
  • un blog qui permet de suivre les tribulations du boss
  • les goûters
  • les paniers-cadeaux
  • etc…

Outre le design agréable et l’ergonomie soignée du site, la géolocalisation est notamment particulièrement réussie, proposant une navigation fluide parmi les producteurs. Voilà une fonction simple qui trouve toute sa pertinence dans ce type de contexte.
Le site est le projet d’un seul homme qui a réuni ses dernières économies pour monter sa boutique en ligne, prouvant qu’avec des idées et de la volonté chacun peut à sa façon participer à la longue traîne…
L’Ane Gourmet n’est pas encore ouvert, il devrait être mis en ligne vendredi de cette semaine.
D’ici-là ne mangez pas trop, gardez une petite place pour L’Ane Gourmet, d’ailleurs voilà de quoi vous faire patienter…





Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Idée interessante, vidéo un peu longue mais tres bien réalisée.
    Une question quels vont etre les prix de ces produits et comment le petit producteur va t il réagir aux commandes massives?

  2. Idée géniale. On est tout le temps en train de chercher les foies gras ou autre pattés qu’on avait appréciés aux derniers repas de famille. Et de l’autre côté, des artisans ne savent pas comment vendre leur marchandise.

    L’âne gourmet est le pont qui nous relies les uns les autres. En plus le site est mignon, attractif, il nous rappelle que le web peut aussi être à taille humaine.

    Bravo, et bon courage !

  3. Excellent concept de proximité tout à fait adapté avec les technos 2.0.

    Longue vie à l’Ane gourmet et à l’âne mobile (que je ne vois plus sur le blog)

  4. C’est un chouette projet, mais ce n’est pas le premier dans ce secteur et comme les autres je doute de la faisabilité du modèle économique : les produits ne sont pas donnés, la logistique dispersée est un casse tête, les produits pèsent lourd, il y a des contraintes douanières aux US, les français ne vont pas acheter en ligne car ils ont besoin de voir les produits type vin ou gourmet, et je n’ai pas saisi le positionnement actuel, je ne vois pas quelle cible on veut toucher. Je souhaite tout de même bonne chance et j’espère de tout coeur que je me plante complètement.

  5. Stéphane > commande massive est très optimiste ;-). L’âne gourmet est très qualitatif (guide ferniot hachette des bons produits, sites remarquables du goût, guide des gourmands), avec des producteurs soucieux de leurs produits. C’ets donc un rapport "qualité prix".
    Abricocotier > merci ;-). L’âne gourmet est aussi le pont entre deux de mes passions, la cuisine et internet 😉
    Olargues > analyse très pertinente. J’ai rayé les us et le canada… Pour la logistique, c’est vrai que c’est un casse-tête mais c’est aussi la force de ce projet : pouvoir acheter une huile d’Olive de Nyons, du piment d’espelette, une terrine de Noël Myotte, le tout dans le même colis (un seul frais de port donc). Pour le prix, c’est vrai que ce sont de jolis produits, parfois rares voire très rares. C’est une épicerie fine 😉 Merci.
    Vincent > Chsavos pô que te le connossos, cht’energumène
    Nathalie@LG > Non, pas pour le moment, je trouve ennuyeux de devoir payer des frais de port pour un piment d’espelette, d’autres frais de port pour une huile de Noix de chez Boussard… Par contre , je les présenterai un à un tout au long de l’année sur le blog de l’asinerie
    Eric > Merci pour ce joli article.. . Et j’espère que tu sortiras indemnes de l’affaire de Monsieur Ramirez

  6. Pingback: Produits du terroir en direct avec Régioneo | Presse-Citron

  7. bonjour,

    qq’un peut me dire pourquoi ce site n’a pas marché. l’idée était a mon gout porteuse… socialement intéressante .

    est ce le manque d’achat ? (système économique non viable)
    problème de logistique ?
    N’aurait-il pas fallu ouvrir le site a d’autres onglet comme location de gites, vente de produits dérives à la gastronomie ou régionale…

    si qq’un a des explications je suis prenneur car je veux me lancer dans un système d’ecommerce sur une autre région….

    merci

Répondre