La Fraise, fabricant de bien jolie réussite

On s’en doutait un peu, et sauf volte-face de dernière minute (on connait le gars Patrice), c’est fait : La Fraise est vendue. Et apparemment, bien vendue, puisque Patrice parle de semi-retraite à 35 ans, sans souci d’argent… Bravo ! Cette annonce est d’autant plus excitante que quand on connait son auteur (et comment ça

On s’en doutait un peu, et sauf volte-face de dernière minute (on connait le gars Patrice), c’est fait : La Fraise est vendue.
Et apparemment, bien vendue, puisque Patrice parle de semi-retraite à 35 ans, sans souci d’argent…
Bravo ! Cette annonce est d’autant plus excitante que quand on connait son auteur (et comment ça bouillonne d’idées dans sa tête), on imagine qu’il ne va pas rester les deux pieds dans le même sabot, et travailler certainement sur de nouveaux projets tout aussi novateurs (nous avions échangé quelques idées la dernière fois qu’on s’est vus, et on sentait qu’il avait déjà un oeil ailleurs…).


11 commentaires

  1. Ca me fait penser à la saga de Quicksilver (vue sur Capital), ses créateurs qui atteignent les limites de leurs compétences en matière de gestion et qui revendent, en gardant quelques billes dans l’affaire. La marque pèse près de 2 milliards d’Euros aujourd’hui…
    Souhaitons le même sort à Patrice !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.