Connect with us

Actualités

La « grande purge » de Twitter : poudre aux yeux ou vrai nettoyage ?

Le grand nettoyage amorcé par Twitter cette semaine pour tenter de supprimer les faux profils et autres comptes toxiques de sa plateforme a fait couler beaucoup d’encre. Mais est-il réellement efficace ?

Il y a

le

Dans la grande course à la vertu et à la transparence à laquelle se livrent les réseaux sociaux (et par extension les GAFAM) depuis les derniers scandales entachant leur probité – parmi lesquels celui des fake news russes et Cambridge Analytica – Twitter a repris l’avantage ces derniers jours en annonçant un grand nettoyage de sa plateforme.

De quoi s’agit-il exactement ? Dans un post de blog sobrement intitulé « Servir une conversation sereine« , Twitter explique que certains comptes et Tweets ne respectent pas sa politique, et que d’autres la respectent mais « se comportent de manière à déformer la conversation ». Selon Twitter, moins de 1% des comptes sont concernés, mais ils auraient un impact disproportionné sur les utilisateurs de Twitter.

De nouveaux critères pour filtrer les contenus toxiques sur Twitter

Après avoir déjà pris des mesures pour filtrer et améliorer la qualité (et la fiabilité) de ses contenus, Twitter s’est récemment attaqué à d’autres critères, jusque-là inédits, comme celui d’un compte qui n’a pas confirmé d’adresse email, une même personne qui crée simultanément plusieurs comptes, des comptes qui Tweetent à plusieurs reprises et mentionnent des comptes qui eux-mêmes ne les suivent pas, ou encore, un comportement qui pourrait indiquer une attaque coordonnée.

Dans un post précédent, celui qui annonce la fameuse purge amorcée la semaine dernière, Twitter indique avoir verrouillé des comptes lorsque sont détectés des changements soudains dans le comportement d’un compte. Dans ce cas, Twitter prend contact avec les propriétaires de ces comptes, et, à moins qu’ils n’aient confirmé leur compte et réinitialisé leur mot de passe, ces comptes restent verrouillés. Des actions qui se menés par des intervenants humains mais également à l’aide d’algorithmes à base de machine learning. La nouveauté, celle qui a eu un impact visible sur de nombreux comptes, étant que la plateforme a commencé à supprimer ces comptes verrouillés du décompte de nos abonnés.

> Lire aussi :  Twitter permet aux utilisateurs de signaler des comptes gérés par des bots

Twitter annonce un impact minime sur le nombre d’abonnés, avec un différentiel moyen de 4 followers supprimés par compte. En fait il faudrait raisonner en pourcentage et voir si cela est cohérent. Jack Dorsey, le boss de Twitter, a par exemple perdu 200.000 abonnés sur 4 millions, ce qui représente 5% de followers supprimés, alors que le compte officiel Twitter perdait dans le même temps 10 millions d’utilisateurs, soit environ 12% du total.

Les comptes des stars de Twitter au régime sec ?

Et Presse-citron dans tout cela ? Notre compte Twitter – qui a figuré pendant longtemps dans le top 10 des plus gros comptes francophones, mais c’était il y a longtemps – est passé de 664.000 à 648.000 abonnés. Nous avons donc perdu 16.000 followers dans la grande purge, soit 2,4%. Sommes-nous affectés par cette baisse de notre compteur d’abonnés ? Pas le moins du monde.

Au contraire, c’est une déception.

Une déception ? Oui, et ce n’est pas de la langue de bois. Pour mieux comprendre, je vous invite à vous reporter à cet article que j’avais publié en février 2015, dans lequel j’expliquais à quel point les faux comptes, bots et spams pourrissaient littéralement Twitter et plus particulièrement les comptes les plus importants. Une plaie qui – ajoutée aux trolls en tous genres – m’a fait m’éloigner de Twitter à titre personnel. Sur le compte Twitter @pressecitron j’estime qu’il y a au moins une bonne moitié de followers fantômes (encore une fois lisez l’article, tout est expliqué). Des fantômes qu’il est malheureusement très difficile d’identifier et de supprimer sans créer de dégâts collatéraux. Nous avions donc l’espoir que ce soit Twitter lui-même qui s’en charge, car personne n’est mieux placé pour le faire. Et nous nous attendions à voir notre compte réellement nettoyé afin de retrouver un profil avec uniquement de vrais followers, des comptes de valeur, attentifs et réactifs. Avec pour conséquence probable une amélioration de sa visibilité et donc du taux d’engagement (il n’est pas mauvais mais il pourrait être tellement plus puissant).

> Lire aussi :  Les réseaux sociaux sont mauvais pour votre santé mentale

Twitter a donc pris des mesures pour améliorer sa plateforme et procède par itérations. Mais la dernière, si elle fait beaucoup de bruit, n’est pas encore aussi significative que l’on pourrait le croire. Bref on attend encore le Grand Soir, quand Twitter aura trouvé la formule magique pour opérer un régime drastique et réellement efficace qui débarrasse tous les gros comptes de leur gras, à savoir les bots, les faux comptes et ceux qui se sont inscrits par curiosité sans jamais avoir publié ou interagi une seule fois.

Tout le monde y gagnera, Twitter en tête. Sauf les tricheurs, bien sûr. Quant aux fantômes, ils sont insensibles à la douleur, non ?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests