Suivez-nous

Réseaux sociaux

La justice américaine s’oppose à Donald Trump, TikTok reste (temporairement) disponible aux États-Unis

TikTok obtient un sursis aux États-Unis. Alors que le décret de Donald Trump visant à bloquer l’application Outre-Atlantique devait prendre effet le dimanche 27 septembre, un juge de Washington a suspendu cette interdiction.

Il y a

  

le

 
Bytedance TikTok
© Presse-citron

Le géant chinois ByteDance peut respirer un peu, TikTok reste disponible aux États-Unis. Visée par un décret interdisant de proposer l’application dans les boutiques d’Apple et Google (App Store et Play Store), ByteDance a vu le texte de Donald Trump retoqué par un juge de Washington.

TikTok toujours disponible, mais pour combien de temps ?

Le juge Carl Nichols semble avoir été sensible aux arguments des avocats de TikTok, notamment John E. Hall qui a qualifié le décret de Trump d’ « irrationnel » et « punitif ». Selon lui, cette restriction « sans précédent » est « juste une façon brutale de frapper l’entreprise ».

En face, les représentants de l’administration Trump ont – sans surprise – mis en avant le risque que représente TikTok pour la sécurité nationale, l’application comptant 100 millions d’utilisateurs aux États-Unis. Mais le juge Carl Nichols n’a visiblement pas été convaincu par ces arguments. Aussi, il a délivré ce dimanche une injonction permettant la suspension des termes du décret. Autrement dit, TikTok reste disponible sur les boutiques d’application de Google et Apple. Néanmoins, ce répit n’est que temporaire, le juge ayant refusé de suspendre définitivement le décret Trump. Ainsi, TikTok ne devrait plus être téléchargeable à partir de 12 novembre 2020. À moins que…

Négociations toujours en cours

Ces multiples rebondissements laissent le temps à ByteDance de poursuivre ses négociations pour suspendre définitivement l’interdiction de TikTok aux États-Unis. En effet, le décret de Donald Trump signé le 6 août 2020 stipulait que la suppression de TikTok des stores américains entrerait en vigueur le 20 septembre.

Mais l’administration Trump a fini par laisser une chance à TikTok aux États-Unis à condition qu’une entreprise américaine en prenne le contrôle. Alors que Microsoft était pressenti dans un premier temps, ce sont Walmart (géant de la distribution outre-Atlantique) et Oracle qui ont fini par se positionner sérieusement dans cette opération.

L’administration Trump avait alors laissé un répit supplémentaire à TikTok (jusqu’au 27 septembre à 23h59), le temps que les négociations aboutissent. Mais ce délai permettait aussi à TikTok de porter l’affaire en justice et, peut-être, sortir de cette période de trouble. La justice américaine a donc coupé la poire en deux et repousse de quelques semaines le blocage de TikTok.

Les USA et la Chine devront donc profiter de ce répit pour faire aboutir les négociations entre ByteDance, Walmart et Oracle. Au cœur de la discorde, la question de savoir si l’algorithme de recommandations des vidéos TikTok passera entre les mains des américains. Par ailleurs, le Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis (CFIUS) doit aussi éplucher l’accord. La suite au prochain épisode.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests