Suivez-nous

Réseaux sociaux

TikTok prévoirait de poursuivre l’administration Trump

TikTok pourrait contre-attaquer avec un procès.

Il y a

  

le

 
TikTok app
© Presse-citron.net

Voilà des semaines que TikTok est le centre de nombreuses polémiques aux USA. Après avoir été interdit au sein de plusieurs corps d’armée, le réseau social pourrait être banni définitivement du territoire. En cause, un risque pour la sécurité nationale, affirme les autorités du pays. Le président américain a récemment signé un décret qui vise à accélérer la vente de la plateforme à une entreprise américaine, faute de quoi une éviction totale pourrait être prononcée d’ici 45 jours.

L’administration Trump bientôt devant la justice ?

De son côté, TikTok a rapidement réagi en se disant « choqu[é] par le récent décret, qui a été publié sans aucune procédure régulière ». Le réseau social avait ajouté qu’il était prêt à utiliser « tous les moyens à notre disposition pour garantir que l’État de droit ne soit pas bafoué et que notre entreprise et nos utilisateurs soient traités équitablement – sinon par l’administration, du moins par les tribunaux américains ».

TikTok semble prêt à joindre l’acte à la parole, car un nouveau rapport affirme que la plateforme chinoise va poursuivre l’administration Trump en justice. Selon le NPR, qui cite une source anonyme « directement impliquée dans le procès à venir », les documents seront déposés dès ce mardi 11 août devant le tribunal de district américain pour le district sud de la Californie. La plateforme n’a pas souhaité commenter l’information. En se basant sur les précédentes déclarations de cette dernière, on peut supposer qu’elle ira jusqu’au tribunal s’il le faut.

Les décrets signés par Donald Trump ne concernent pas que TikTok, mais également WeChat, un des plus grands réseaux sociaux de Chine appartenant au groupe Tencent. Dans les deux cas, l’administration évoque ce fameux risque pour la sécurité nationale à cause des données recueillies par les applications respectives, jugeant qu’il s’agit là d’une « urgence nationale ». Toutefois, le pays n’a fourni aucune preuve attestant du fait que les services espionnaient bel et bien des utilisateurs américains.

On le rappelle, Microsoft s’est positionné pour le rachat de TikTok, au même titre que le réseau social Twitter. La situation devrait se décanter dans les semaines à venir —du moins avant la date évoquée par Donald Trump.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests