Suivez-nous

Sciences

La NASA offre 5 millions de dollars à qui trouvera une solution primordiale pour se rendre sur la Lune

La Lune n’est plus si loin, encore faut-il pouvoir y rester.

Il y a

  

le

 
Lune NASA
© NASA

On le sait, la NASA désire plus que tout retourner sur la Lune. Depuis de nombreuses années, l’agence spatiale américaine s’efforce à penser aux moindres détails pour mener à bien cette mission. Au fil des derniers mois, nous avons eu l’opportunité de découvrir les tenues qui seront portées lors de cette excursion historique, mais également quelles seront les sociétés qui permettront d’envoyer de nouveaux êtres humains sur la Lune, et notamment la première femme.

Si tout semble se dérouler comme prévu, quelques problématiques donnent du fil à retordre à la NASA. Sur Terre, on a parfois tendance à oublier la chance que l’on a d’avoir le Soleil et l’énergie qu’il dégage. Évidemment, la Lune et le Soleil sont également des astres familiers. Pourtant les nuits lunaires peuvent parfois durer plus de deux semaines. Pour que les astronautes puissent continuer à mener leurs recherches une fois sur place, et surtout vivre, il faut impérativement trouver une solution pour reproduire l’énergie solaire.

Une problématique à résoudre de toute urgence.

Pour ce faire, la NASA a décidé de passer par le crowdsourcing via la plateforme HeroX en intitulant le projet « Watts on the Moon ». Cet appel d’offres consiste à trouver les entreprises capables de remédier à ce problème, en échange de 5 millions de dollars au total. Petite précision importante, les participants individuels ne doivent être que des citoyens américains, tandis que les organisations doivent opérer principalement à partir des États-Unis.

Ce projet n’est pas sûr de déterminer un véritable gagnant, néanmoins ce problème d’énergie doit absolument être résolu avant le départ théoriquement prévu en 2024. Les 5 millions prévus en cas de récompenses sont dérisoires face aux 32 milliards de dollars que coûterait un tel projet à la NASA. Si l’année 2024 semble être celle choisie pour retourner sur la Lune, il va désormais falloir trouver une solution afin d’y pérenniser notre existence, sous peine de devoir repousser encore la date.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

16 Commentaires

16 Commentaires

  1. Kaddour Mhamed

    28 septembre 2020 at 19 h 25 min

    DES FOIS LA NASA PREND LES GENS POUR DES IDIOTS, JE M’EXPLIQUE, JE N’ARRIVE PAS A COMPRENDRE COMMENT LA NASA SPECIALISTE DES VOLS HABITES JOUE AU MENDIANT POUR RESOUDRE UN PROBLEME QU’ELLE CONNAIT COMME SA POCHE !, VRAIMENT SI A N’Y RIEN COMPRENDRE !

    • Zangzang

      29 septembre 2020 at 0 h 04 min

      Êtes vous un idiot? La NASA est une société qui est limité par son nombre de personnes. Demander a un pays entier permet d’avoir plus d’idée, innovante, incongru.

      Je rappel qu’une équipe de chercheurs a demander a des gens via un jeu de résoudre le placement d’une protéine dans le corps. Sans fold it on y s’était peut être encore

  2. Nicolas

    28 septembre 2020 at 22 h 29 min

    Bonjour. La Nasa devrait donner priorité à la rentabilité de tels projets. Installer prioritairement des relais radio tv et internet. Réutiliser les équipements.

    • Cedric

      29 septembre 2020 at 22 h 18 min

      Y retourner ? Qu’ils commencent à y aller une première fois mais pour de vrai cette fois mdrrrr

  3. Jean Gram

    29 septembre 2020 at 6 h 13 min

    Ils n’y sont jamais allé. Voir l’excellent documentaire « American Moon » qui montre tous les rouages de cette gigantesque supercherie historique.

    • Tranb

      29 septembre 2020 at 10 h 17 min

      C’est toi la supercherie :)…
      Tu serais pas « platiste » aussi ?

    • Reyvateil

      29 septembre 2020 at 10 h 56 min

      Wow les gens qui savent ni lire, ni l’histoire du voyage vers la lune, et qui crient au complot… Abusé

      Explications : Ils sont bien allés sur la Lune il y a 40 ans, la Lune est proche, ce n’est pas compliqué à y aller, mais celà coûte ÉNORMÉMENT cher pour pas grand chose ( Depuis 40 ans, on n’avait pas de raison valable de dépenser autant pour y aller )

      Ensuite, il y a 40 ans, il n’y avait pas le problème d’énergie solaire, car c’était une mission de très courte durée, c’était un simple aller/retour.

      Le but actuel est de créer un camp de base sur la lune, donc bien loin de juste marcher, faire des test, récupérer de la roche, planter un drapeau et partir.

      Donc oui, le problème de l’énergie se pose sur le long terme. Ah et aussi, la terre est ronde 😉

      • jp

        29 septembre 2020 at 20 h 21 min

        Oui ils y sont allé au ‘matin lunaire’ ou la temperature était tenable. Le jour lunaire dure 14 jours et la nuit aussi avec des variation de température-150° et +100°…

  4. james

    29 septembre 2020 at 8 h 16 min

    ont-ils été vraiment sur la lune si cinquante ans après ils ne savent pas comment s’y prendre?

  5. Glenn Symons

    29 septembre 2020 at 12 h 13 min

    Bien tôt la station spatiale sera mis à la retraite. Pour construire, il fallu envoyer touts ses modules sur les douzaines de lanceurs.
    Pourquoi pas la mettre en orbite au tour de la lune ? Éventuellement, la demonter et descendre sur la lune. Il y a des panneaux solaires, des laboratoires et « life support systems » à récupérer. Il faut une « remorque » pour faire des aller-retours et beaucoup de propellant.

  6. Cgmonkey

    29 septembre 2020 at 16 h 07 min

    Si vous avez des idées c’est pas ici qu’il faut les soumettre

    • AlexisRqs

      30 septembre 2020 at 21 h 45 min

      ça ne sera pas à la NASA non plus étant donné que ça reste réservés à nos chers amis les ricains

  7. Corentin DARTEVELLE

    29 septembre 2020 at 16 h 44 min

    Un petit réacteur à fusion nucléaire reste possible mais tant qu’ITER n’a pas fait ses preuves, la Nasa ne prendra pas le risque.

    Néanmoins, un réacteur à fission nucléaire est plausible mais envoyer de l’Uranium dans l’espace est dangereux en cas de crash (même si cela fait longtemps qu’il n’y en a pas eu)

  8. DukeNugets

    29 septembre 2020 at 19 h 44 min

    Une fois de plus on se rend compte que l’Europe dans ses grandes idées n’est qu’une imposture.

  9. Diemoz

    29 septembre 2020 at 23 h 04 min

    Bonjour
    Moi la solution que je donnerai à leur problème c’est d’utiliser l’es rayon du soleil comme on l’utilise pour allumer le feu de camp avec une loupe . Crée un appareil qui reste dans l’espace et qui prend le soleil et qui le renvoie sur la lune à la position où il taf après j’y connaît rien mai partirai sur ce principe là à mettre en étude avec d’autre idées sympa.

  10. Alix

    30 septembre 2020 at 1 h 05 min

    On a déjà bien saccagé la Terre, il serait peut être pas mal d’arrêter d’être con et d’éviter de pourrir le reste de l’univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests