Suivez-nous

Sciences

La NASA risque d’avoir du mal à aller sur Mars d’ici 2033

Si la NASA s’est fixé pour objectif d’envoyer des humains sur Mars d’ici l’année 2033, l’agence américaine risque d’avoir du mal à atteindre son objectif, selon un récent rapport. Mais alors quand est-ce que l’agence pourrait-elle poser le pied sur la planète rouge ?

Il y a

le

robot Mars
© NASA

Se rendre sur la Lune et sur Mars constitue un enjeu auquel la NASA souhaite absolument répondre dans les années à venir, au point que l’administration Trump a pressé l’agence pour qu’elle réduise son planning initial. En conséquence, le vice-président, Mike Pence s’est exprimé sur le sujet en annonçant que celle-ci devrait poser le pied sur la Lune de nouveau d’ici cinq ans, car il s’agirait là de la dernière année de mandat de Donald Trump, dans le cas où l’actuel président est élu de nouveau..

La NASA confirme sa volonté d’envoyer des hommes sur Mars avant 2033

La NASA sur Mars en 2037… ou en 2039 ?

Cependant, il se pourrait bel et bien que la NASA ait de grandes difficultés à tenir le planning imposé par la présidence Trump, particulièrement lorsqu’il s’agit de Mars. Pour rappel, cette dernière souhaite que l’agence puisse envoyer des humains sur la planète rouge en 2033.

Néanmoins, un rapport réalisé par le Science and Technology Policy Institute explique que le planning pourrait ne pas être tenu en raison des nombreuses difficultés auxquelles devra se confronter la NASA. Comme l’indiquent les documents, certains tests techniques devront absolument avoir lieu avant 2022 pour que l’agence américaine puisse tenir son programme, et ces derniers soit loin d’être effectués.

Outre les problèmes techniques, il faut également que la NASA obtienne un budget suffisamment conséquent pour mener le projet à bien. C’est là le second problème évoqué par le rapport. Au total, celui-ci estime les coûts du programme spatial à environ 218 milliards de dollars d’ici l’année 2037.

En conséquence, le rapport indique la NASA pourrait se rendre sur Mars en 2039 plutôt qu’en 2033, une date qui semble beaucoup plus réaliste, mais qui repousse l’échéance de six ans tout de même. À ce sujet, les documents stipulent : « Nous estimons que 2037 est le plus tôt […] 2039 serait une hypothèse plus réaliste ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Alex

    22 avril 2019 at 21 h 24 min

    La dernière année du mandat de Trump en 2033, dans 14 ans ??!!

    • Anthony

      23 avril 2019 at 9 h 52 min

      Alex,

      Pour la dernière année du mandat de Trump il parlent du voyage vers la Lune, pas Mars (mais la tournure de phrase prête à confusion en tout cas…)

  2. Raoul

    23 avril 2019 at 9 h 27 min

    Mais alors quand est-ce que Louise Millon pourrait-elle avoir un Bescherelle ?
    Hein, c’est quand c’est y ?

  3. oui

    23 avril 2019 at 10 h 09 min

    ben poul le Beschelelle c’est pas plevu au budget, pour 2023 vels Mars… i’ zont plevu un caisson lefligele poul mettle Tlump et l’enveuiller là haut ?

  4. Maisouimonsieur

    23 avril 2019 at 22 h 13 min

    Bon… la lune, c’est fait depuis 50 ans. Mars ? Bon… en 2022. Ou en 2039. Là on fait une capsule de test. Enfin… pt’être en 2 mille cinquante douze on ira, ou en 2044 tiens, et pourquoi pas ? Enfin on s’en fouuut. Prouvez le contaire. On mettra un pognon de dingue et on ira quand on voudra, voilà. Facile, Mars, pfeuuu. La lune, fastoche, 50 ans, ah ah ah. Mars, 2039, vous allez voir ce que vous allez voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests