Suivez-nous

Tech

La reconnaissance faciale bientôt dans tous les aéroports américains

Quand on connaît les limites actuelle de la reconnaissance faciale, ce n’est pas vraiment rassurant…

Il y a

  

le

 
Reconnaissance faciale
© DR

97% des lignes aéroportuaires

Vous entrez ou vous sortez des Etats-Unis et vous êtes automatiquement détectés par une caméra, votre visage passé dans une base de données et votre identité vérifiée de façon instantanée ou presque. C’est presque une réalité déjà dans les aéroports du pays de l’Oncle Sam.

Le pays a beau avoir des difficultés dans le domaine de la reconnaissance faciale tant avec Microsoft qu’avec Amazon. Les grandes entreprises se retrouvent face à des frondes  contre l’usage de leurs technologies par le gouvernement. Mais cela n’empêche pas la sécurité intérieure de réussir à être déjà efficace dans 15 aéroports. L’objectif affiché est d’atteindre les 97% d’ici à 4 ans. A l’heure actuelle, les passagers sont photographiés aux portes d’embarquement et l’image est comparée avec les photos utilisées pour les demandes de passeports, les visas et le contrôle aux frontières.

Le problème de la sécurité de la reconnaissance faciale

Les autorités veulent ainsi pouvoir assurer la « sortie biométrique ». Savoir qui entre et qui sort du pays et identifier rapidement ceux qui ont dépassé leur temps de visa. Jusque-là, cela fonctionnait surtout en collaborant avec les compagnies d’aviation.

Le système a déjà permis d’identifier plus de 7.000 personnes qui ont dépassé leurs temps de visa. Une goutte d’eau par rapport aux estimations du service des douanes qui considère que 600.000 personnes ne respectent pas leur durée de visa par an aux États-Unis.

Pour autant, il existe un vrai problème, mis en évidence par les associations de défense des libertés civiles. Concrètement, les États-Unis sont en train de bâtir une base de données gigantesque qui pourrait facilement être ensuite partagée avec d’autres services de maintien de l’ordre. Si on y ajoute les biais liés à la diversité et aux minorités de la technologie, on ne peut que s’inquiéter des dérives potentielles.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests