Suivez-nous

Smartphones

La seconde beta d’Android Q officialise les bulles de notification à la Messenger

Grâce à une nouvelle API d’Android Q, les applications pourront utiliser des bulles similaires à celles de Facebook Messenger, pour envoyer des notifications (et faciliter l’accès aux informations).

Il y a

  

le

 

Par

Comme chaque année, Google teste la nouvelle mouture d’Android en beta avant de déployer celle-ci sur les smartphones du grand public. La première beta d’Android Q est sortie il y a quelques semaines et celle-ci incluait une fonctionnalité cachée qui permettait d’avoir les bulles de notifications similaires à celles de Messenger sur d’autres applications.

Avec la seconde beta d’Android Q, récemment sortie par Google, ce nouveau mécanisme pour gérer les notifications, et pour faire du multitâche, est officiel.

Cela fonctionne exactement comme les bulles de Facebook Messenger. Vous pouvez déplacer les bulles flottantes sur l’écran, et si vous appuyez sur l’une de celles-ci, vous aurez la possibilité d’utiliser des fonctionnalités de l’appli qui a envoyé la notification sans ouvrir celle-ci et sans quitter l’application que vous utilisiez.

Bulles sur Android Q

Les bulles d’Android Q se précisent

Voici comment Google décrit cette fonctionnalité : “Les bulles sont une nouvelle fonctionnalité d’Android Q. Grâce aux bulles, les utilisateurs peuvent facilement effectuer plusieurs tâches à partir de n’importe où sur leur appareil. Les bulles sont intégrées au système de notification. Elles flottent au-dessus du contenu d’autres applications et suivent l’utilisateur n’importe où. Les bulles peuvent être développées pour révéler les fonctionnalités et les informations de l’application, et peuvent être réduites lorsqu’elles ne sont pas utilisées.”

Grâce au site dédié aux betas d’Android, nous apprenons également que lorsque le smartphone est verrouillé, les bulles agissent comme des notifications normales. De plus, Google a imaginé un mécanisme qui permet à l’utilisateur de choisir quelles applications pourront utiliser cette fonctionnalité. Lorsqu’une application va envoyer sa première bulle de notification, une boite de dialogue demandera la permission à l’utilisateur. Celui-ci aura le choix entre bloquer toutes les bulles de cette application, ou autoriser.

Pour utiliser ce nouveau système de notifications, les développeurs doivent se servir d’une nouvelle API baptisée “Bubble API”.

Pour tester la beta d’Android Q sur un smartphone compatible, un guide est également disponible ici.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests