La solitude du blogueur au moment de la publication

Prendre sa plus belle plume.Rédiger enfin ce billet qui traîne depuis des jours dans votre liste.Le finir, que dis-je, le fignoler.Mettre la dernière main, corriger, relire encore.C’est prêt.Enfin.Presser le bouton Publier… STOP ! Ca ne se passe malheureusement pas vraiment comme cela en réalité : le processus de rédaction/publication sur le web en général et

Prendre sa plus belle plume.
Rédiger enfin ce billet qui traîne depuis des jours dans votre liste.
Le finir, que dis-je, le fignoler.
Mettre la dernière main, corriger, relire encore.
C’est prêt.
Enfin.
Presser le bouton Publier…
STOP !

Horloges mondiales

Ca ne se passe malheureusement pas vraiment comme cela en réalité : le processus de rédaction/publication sur le web en général et sur un blog en particulier est constitué de nombreuses tâches, dont la rédaction ne constitue qu’une part, même si c’est la plus importante.
Le reste n’est que technique, et de la technique fastidieuse et terriblement chronophage.
De la technique qui vous ferait presque envier l’ancestral écrivain reporter, qui outre sa bite et son couteau, savait être un homme de peu : un calepin et une plume.
Veinard !
De la technique pénible donc, qui parfois prend autant de temps que la rédaction du sujet lui-même : récupérer les URL des sites mentionnés et les coller dans votre billet, faire des captures d’écran, les retailler, récupérer une photo, la réduire, la compresser, ah non zut elle ne rentre pas dans le cadre et fait péter la page, refaire, la sortir au bon format, ah non zut en gif 128 elle est trop moche, refaire, coller ce fichu bout de code Youtube ou Deezer, ah non zut j’ai pas basculé mon éditeur en mode code et vlan ce con m’a viré toutes les balises, replacer ce paragraphe qui déborde, liste à puce ou alinéas ? Etc etc etc…
Je vous en passe et des pires.
En fait, qu’il soit blogueur, rédacteur, journaliste ou simple contributeur, celui qui rédige du contenu pour le web n’écrit pas : il webdesigne du texte.
Et webdesigner du texte peut doubler le temps nécessaire à la publication par rapport à la simple rédaction initiale.
Et accessoirement constituer parfois une petite épreuve pour les nerfs.
Surtout si comme Stéphane de Simpleentrepreneur.com, vous chronométrez le temps passé à rédiger chaque article.
Tic tac tic tac…


Nos dernières vidéos

34 commentaires

  1. Ou sinon on utilise blogger… Certes c’est pas le must de la personnalisation mais pour poster vite et bien, les images notamment, il se débrouille plutôt bien le petit. 😉

  2. Tu doubles le temps par rapport au blogueur normalement constitué…
    Mais tu ne le divises par deux sur d’autres étapes, comme la relecture et la correction des fautes d’orthographe… chez certains… 😀
    Et c’est insupportable. ^^

  3. C’est déja pas l’éditeur de WordPress qui raccourcit le temps de publication en tout cas 🙂

  4. Perso, moi j’ai la chance de bosser dans une Agence Media et les gars de la créa m’ont fait un petit blog sous SPIP! Donc ultra simple à administrer! En plus ils bosse dessus actuellement pour intégrer des nouveaux modules! Donc moi je n’ai qu’à poster, placer les métas, trouver les images et coller tout dans l’admin. Que du Bonheur!!!
    Mais je remarque que beaucoup de blogeurs sont sous WordPress, Est ce que c’est vraiment bien? Je ne connais pas du tout…
    ++
    See you

  5. Pour ne pas utiliser un logiciel comme marsEdit (sous mac os) pour écrire tes articles directement depuis ton pc, comme si c’était un mail ?

  6. Je me reconnais bien là dedans aussi …
    Il y a un truc qui m’a fait gagner énormément de temps pour la gestion des images ce sont les sites genre http://www.pixenate.com (et d’autre) qui permette de retailler les images rapidement sans avoir à se taper l’artillerie lourde genre Gimp ou photoshop.

  7. @eddyB, ce n’est pas l’outil de publication qui est en cause dans mon billet, j’utilise Dotclear avec FCKeditor et c’est parfait, je pense qu’on peut difficilement faire mieux et plus pratique. Je parle de l’assemblage des différents éléments qui constituent un billet de blog qu’il faut réunir de différentes sources, puis tout mettre en page de façon harmonieuse. C’est tout ce travail qui prend du temps.

  8. Je confirme, chez moi un article c’est plusieurs de travaille en général :

    – écriture
    – relecture
    – correction des fautes
    – passage de la page au w3c
    – remplacement de tous les caractères spéciaux par leurs code html
    – publication
    – mailling-list
    – soumission au digg-like et autres
    ….

    C’est un métier pas facile mine de rien et c’est sûrement ce qui explique la monté en puissance du micro-blogging, qui lui n’a pas toutes ces contraintes.

  9. Bien vu cet article, la hantise de la page blanche n’est pas une légende. Tout bloggeur un tant soi peu sérieux doit y faire face un moment ou à un autre.

    On pourrait pousser le vice plus loin pour ce billet en titrant la solitude du visiteur au moment de commenter un billet ^^

  10. oubien avoir un outil un peu mieux customizé pour rendre tout ca automatique…

    mais dans le fond c’est pas faux

  11. C’est sur ca prend du temps d’écrire un article.
    Perso j’ai développé un plugin Dotclear qui me permet d’avoir un modèle de post par defaut, avec les balises que j’utilise le plus souvent (youtube valide W3C, imagte, citations…) que je remplie avec les bonne infos.
    Ca m’a fait gagné un bon bout de temps, et homgenise mes billets…

  12. est ce que tu poses un copyright sur l’expression "webdesigner du texte", je la trouve très juste mais j’ai peur de la réemployer sans ton accord… avec la vague de procès qui souffle en ce moment 😉

    ciao

  13. c est vrai je trouve tres joli l expression webdisigner du texte moi je dis je rends le texte graphique 😉

  14. Oui, webdesigner du texte est le bon mot.

    Me concernant, j’apporte une très grande importance à la mise en page du contenu, la taille des paragraphes, si les images sont bien placées dans le texte et équilibrent parfaitement ce dernier.

    C’est tout un travail qui se doit d’être fait calmement pour rendre la lecture fluide et agréable.

    Malheureusement, c’est assez rare.

  15. Frédéric13 on

    Merci parce que je passe toujours du bon temps à te lire Eric et ce que tu dis à ce sujet est tellement vrai. Je suis """MDR"""…

  16. 100% vrai cet article, et encore, estimez vous heureux ! Moi j’ai tenu pendant 5 ans un site en HTML entièrement fait à la main au début, puis news en javascript avec une base Acess avant de passer à l’ASP puis d’arrêter faute de temps…

    Quand j’ai fais un blog perso il y a quelques mois, j’en étais écœuré tellement c’était facile de faire un site de qualité quasi "professionnelle" en quelques dizaines de clics et 1 à 2h le temps de caler la mise en page…
    Je pense qu’avant l’arrivée de l’Ajax et des plateforme de Blog, publier un article mis en page avec images, liens etc devait prendre au bas mot deux fois plus de temps qu’aujourd’hui ! L’avantage c’est qu’on peut à présent plus se concentrer sur le contenu et moins sur la forme.

  17. Et c’est tellement vrai … ça a beau être mon métier d’avoir les doigts dans photoshop et la souris à l’affût de safari et autres navigateurs … ça n’en ai pas moins long pour moi de pondre un billet (enfin je gagne du temps, je me relie jamais > Pas bien !!!) …

    Eric tu es convié à notre apéroblog jeudi prochain si ça te tente, plus d’info dans mon billet du jour 😉

  18. Il me semble qu’avec le Web 2.0 le design a pris le pas sur le fond, et en ce qui me concerne, je n’aime pas cela. Cela fait plus de 15 ans que je tiens un site web (on n’appelait pas cela un blog) Au début j’ai dû me farcir l’apprentissage du Html, les balises etc… L’horreur ! Il y a quelques années j’ai découvert les avantages du blog chez http://www.webzinemaker.net. En gros, moyennant 17 euros TTC par mois, je m’occupe du fond et mon hébergeur s’occupe automatiquement de tout le reste. Pour le texte, copier/coller avec Word, pour le correcteur orthographique et grammatical. Pour l’image un coup de Google Images, choix d’une image, copier/coller dans Webzinemaker. Si problème avec l’image un petit coup d’Irfanview ou Fsviewer et on en parle plus. Pour la vidéo ; recherche avec le widget video de Netvibes, copie du code embedded, collage dans un paragraphe webzinemaker au format html, terminé.

    Dans ces conditions il m’arrive de publier un billet en quelques minutes seulement.

    Désormais ce qui me prend du temps, mais ce qui m’amuse le plus, c’est la recherche des informations, la découverte du nouveau programme ou de la nouvelle technologie, puis la réflexion, et enfin la rédaction du billet.

    Il est sûr qu’au final mon site n’est pas très design, mais j’ai dit ce que j’avais à dire, de façon claire, et me semble-t-il pas trop hideuse. J’ai 2000 visiteurs par jour, dont une bonne partie de lecteurs très fidèles, ce qui n’est pas ridicule pour un site perso sans publicité (je suis publiphobe et fier de l’être)

    Le fond et la forme constitue un vaste et très vieux sujet, sur lequel il n’est peut être pas inutile de réfléchir encore.

  19. Article rédigé de façon très vraie et amusante… Je me retrouve bien là dedans sauf que je ne suis pas une pro mais qu’une modeste débutante qui a ouvert son blog il y a un peu plus d’un an…
    Ca prend du temps et quand on bosse et qu’on ne peut rien faire du bureau (blogs bloqués même à l’heure du déjeuner) bin wi il ne reste pas bp de temps!!! Mais ça me réjouit de voir autant de créativité sur la blogosphère…

  20. Ok bug :p Je disais donc que je tombe sur ce billet alors que je viens de passer deux heures à en mettre un en ligne ! +1

  21. Je rejoins tout à fait ce que dit Pti-seb vis-à-vis de cet intérêt croissant pour le micro-blogging. Suivant l’approche que l’on a du blogging (des articles ‘travaillés’ ou non), on se rapproche véritablement du métier de l’édition qui est un domaine à part entière (et qui demande des ressources… en autre du temps ;)).

  22. Eric, de fait, c’est comme ça que ça se passe, mais je pense que ça n’est vraiment pas le but. Le bloggeur devrait pouvoir se concentrer sur le texte et ne pas se soucier de la présentation: A quoi sert d’avoir un CMS, si au final tu passes autant de temps à mettre en forme un article que si tu le faisais en HTML dans un éditeur de texte ? Tu es sûr que les outils que tu utilises ne te permettent pas de faire plus vite ? Si c’est le cas, change d’outils.

    (Article lu, commentaire écrit et relu en 5 min environ)

  23. Et encore plains toi pas, il y a des gens (comme moi) qui passe aussi du temps à écrire des articles. Sauf que… presque personne ne les lis à coté de ton audience! :-p

  24. 100 % d’accord avec cet article. Et encore, c’est sans compter les petites fautes oubliées à modifier avec le temps…

  25. Plutôt que "web designer de textes" je propose ce simple mot qui existe déjà : rédacteur en chef. Quand j’étais simple photo journaliste, je ne me préoccupais que des photos et du texte. Et puis, je suis devenue rédacteur en chef et là, j’ai découvert le reste : calibrage, mise en page, éditing des légendes, textes et relances, pub, chemins de fer, etc.
    Le blogeur d’aujourd’hui fait tout tout seul, remplaçant le red chef, les journalistes et chefs de rubrique, le DA, la secrétaire de rédaction, la maquettiste, la régie pub… C’est bien normal qu’il y ait un peu de travail !

  26. Ah, ça me rassure…
    Je croyais qu’il n’y avait que moi qui passait 28ans pour sortir un article…

  27. J’aime bien ce retour dans les archives (merci Facebook).
    Je me reconnais là dedans 😉
    Rechercher, faire des screenshots, retailler, paufiner mon texte, voir si tout s’intègre correctement dans la page (mon côté développeur), améliorer le code du blog…
    Oui, nous sommes des SURHOMMES =D

Send this to a friend