Connect with us
Bouygues

Actualités

La Space Force des Etats-Unis va bientôt devenir une réalité

Avec Trump comme président des États-Unis, le passage de la science fiction à la réalité se fait très facilement. Le chef d’État a décidé de mettre sur pied la Space Force, la première armée spatiale et ce, avant la fin de son mandat.

Il y a

le

Space force

Une sixième branche militaire : la Space Force

Donald Trump et Mike Pence sont-ils au courant de l’existence d’une menace extra-terrestre ? La vieille série V a-t-elle été diffusée sur Fox, la chaîne préférée du président qui y aura vu un documentaire ? C’est à vrai dire l’explication la plus plausible que l’on trouve face à cet étrange souhait d’une Space Force, des dirigeants américains.

L’information avait déjà été « teasée » il y a quelques temps. Donald Trump en rêvait. Mike Pence, son fidèle vice-président compte bien en faire une réalité. Il l’a annoncé.

L’heure est venue d’établir la Force de l’Espace des États-Unis.

La Space Force serait concrètement la sixième branche de l’armée américaine après l’armée de terre (US Army), l’armée de l’air (Air Force), la marine (US Navy), les Marines qui sont le corps d’élite et les gardes-côtes. Un objectif temporel a déjà été fixé, il s’agit de 2020. Autant dire que Donald Trump compte bien voir cette nouvelle armée en activité avant la fin de son mandat. Jusque-là, les questions spatiales étaient liées à l’Air Force.

> Lire aussi :  La Space Force, un joujou qui s'annonce coûteux pour Donald Trump

Une Space Force, OK, mais pour quels usages ?

Cependant, on ne peut que se demander quelles seraient les utilisations concrètes de cette force militaire. L’idée semble être d’assurer une domination militaire des États-Unis sur l’espace. Mais, c’est pour l’instant une zone globalement « neutre ». Si à l’époque de la Guerre Froide, les Russes et les Américains se sont battus pour être les premiers dans l’espace, aujourd’hui l’heure est surtout à la collaboration. Qu’il s’agisse de la station spatiale internationale (ISS) ou des études de Mars, le travail est mené internationalement. Il implique d’ailleurs aussi des entreprises privées.

Dans un premier temps, le Pentagone va recruter un assistant secrétaire de la Défense qui sera en charge de l’espace. L’idée semble être de se focaliser sur des satellites dans un premier temps. La première étape sera déjà de faire avaliser cette nouveauté par le Congrès. Sinon Trump n’aura plus qu’à imiter Palpatine et s’autoproclamer empereur galactique…

> Lire aussi :  Une intelligence artificielle découvre des ondes radio provenant d'une autre galaxie

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Duncan Idaho

    10 août 2018 at 12 h 13 min

    Mort de rire

    Avant de faire une armée de l’espace, les américains devraient se pencher sur « comment aller dans l’espace », ils n’ont aucun lanceurs fonctionnels… Bon, le SLS est attendu pour 2019, mais pour l’instant, ils n’ont rien…

    • bazaro

      10 août 2018 at 17 h 39 min

      Comment… ils demanderont à leur ami Poutine de les envoyer dans l’espace en Soyouz !

      • asseur

        16 août 2018 at 17 h 28 min

        Pitoyable et vous êtes tout simplement minable

  2. ch m

    11 août 2018 at 1 h 06 min

    Les Marines américains sont l’équivalent des anciennes troupes coloniales françaises.

    De même qu’en France, on parle de l' »Infanterie de marine » ou des « Troupes de Marine » (servant d’abord comme combattants sur les navires – initialement sous le nom de « compagnie ordinaire de la mer », puis comme troupes d’occupation, sous le nom de « Troupes coloniales » jusque dans les années 60),
    les Marines américains sont en fait des forces amphibies, servant de corps expéditionnaire, plus facilement mobilisable que l’US Army.

    C’est pourquoi ils disposent de moyens proches des 3 armées, mais avec la spécificité de savoir rapidement débarquer leurs hommes sur un territoire ennemi où à coloniser.

    Cela vient du fait que dans la très ancienne Marine à voile française, on embarquait et gérait des soldats (comme dans l’armée de terre, ils étaient dotés de fusils. D’où leur nom de fusiliers marins), dont l’utilité apparaissait
    1) dès qu’il fallait se battre au corps à corps (pendant que les marins continuaient de gérer le navire et ses armes spécifiques)
    2) puis dès qu’il fallait laisser sur place des hommes pour coloniser, puis administrer un territoire.

  3. Xiele

    11 août 2018 at 11 h 34 min

    De ce que j’ai compris il s’agit juste de créer une branche administrative pour gérer uniquement les activités spatiales. Déjà une forte opposition vu que l’activite est loin de necessite une nouvelle organisation. Bien sûr Trump entend parler de ça et il parle de « dominer l’espace », et d’armer des mecs avec des « pistolets lasers » qui n’existent pas…

  4. Fred

    13 août 2018 at 9 h 05 min

    ou ils feront appel à Musk et Space X !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests