[La Start-Up française de la Semaine] : Fotopedia

Fotopedia est une encyclopédie photographique qui veut avoir le rayonnement d’un Wikipedia de la photo. L’idée est la suivante : les sites de partage de photos comme Flickr mettent en avant les photographies pour une trop courte période dans le temps, et l’ajout de photos sur Wikipedia n’est pas une tâche aisée pour l’internaute moyen.

Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera présentée chaque semaine : le Jeudi à 11h.

A la fin du mois, les lecteurs de Presse-Citron seront amenés à voter pour l’une des 4 start-up présentées et élire la Start-Up du mois.

Que fait Fotopedia ?

Une encyclopédie photographique qui veut avoir le rayonnement d’un Wikipedia de la photo. L’idée est la suivante : les sites de partage de photos comme Flickr mettent en avant les photographies pour une trop courte période dans le temps, et l’ajout de photos sur Wikipedia n’est pas une tâche aisée pour l’internaute moyen. Il fallait donc une plateforme alliant la simplicité d’utilisation d’un Flickr avec l’autorité d’un Wikipedia ainsi que la  force de sa communauté.

En clair, si vous recherchez des photographies de qualité sur un lieu (ou tout simplement à la recherche d’informations), Fotopedia est une excellente alternative.

Vous cherchez «Manhattan» dans le moteur de recherche et vous vous retrouvez devant une page présentant l’article Wikipedia sur la partie droite et une grande photo sur la partie gauche. Vous pouvez parcourir toute une sélection de photos en cliquant sur leurs vignettes en bas de la page. Vous souhaitez des données cartographiques ? Dans ce cas vous cliquez sur l’icône de globe terrestre pour avoir la carte sous les yeux.

Comme sur Wikipedia, chaque page est un article que vous pouvez ici décider de suivre : vous serez ainsi averti de la mise en ligne de nouvelles photos. Dernier aspect, et non des moindres pour une plateforme communautaire, vous pouvez proposer vos propres photographies pour qu’elles soient intégrées à l’encyclopédie.

Cela donne naissance à de superbes pages qui, par comparaison, relèguent les articles Wikipedia à l’état de mauvais GIF animés. Pour exemple, voici ce que cela donne avec le Tigre, Manhattan ou encore avec la formation rocheuse australienne Ayers Rock.

Mais Fotopedia a une dernière force : comme on l’a dit, cette encyclopédie photographique a des contenus d’une excellente qualité et son équipe a su trouver un bon moyen de les mettre en avant.

En effet, depuis sa création, Fotopedia sort régulièrement des applications iPhone & iPad mettant en scène des photographies sur des thématiques particulières, par exemple la France vue d’en haut, Paris, la Corée du Nord, les parcs nationaux américains, etc.

Ces applications sont souvent réalisées en partenariat avec des photographes renommés, ou des noms comme l’UNESCO ou le National Geographic.

Et leurs réalisations impeccables en font de véritables invitations au voyage et à la découverte de nouvelles cultures.

Qui est derrière Fotopedia ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Fotopedia n’est pas un projet initié par des amateurs. En effet, ce ne sont pas moins de 5 ex-employés de Apple qui ont été à l’origine de Fotopedia.

Le fondateur de l’encyclopédie, Jean-Marie Hullot n’aura d’ailleurs pas été qu’un simple employé puisqu’il a longtemps travaillé directement avec Steve Jobs (il logera même un temps sous le même toit que lui). D’abord à Apple, puis comme CTO (chef technique) de la société que Jobs fondera pendant la période où il aura été évincé de Apple, neXT.

Mais c’est quand Apple racheta neXT et que Steve Jobs redeviendra son CEO que Jean-Marie Hullot fit sa plus grande contribution à l’informatique.

En effet, c’est en 2001 qu’il souffla à Steve Jobs l’idée de se lancer dans la téléphonie mobile qui serait, selon le français, l’avenir de l’informatique. Il dirigera alors une cellule secrète de la société Apple de 2001 à 2006 pour y préparer le développement de service de téléphonie mobile. On peut donc dire que c’est en France que les prémisses de l’iPhone ont vu le jour.

C’est pourtant 1 an avant la sortie du premier iPhone que Jean-Marie Hullot et 4 ingénieurs de son équipe seront licenciés pour un désaccord relatif au fameux téléphone.

Que faire de cette indemnité de licenciement ? Les 5 hommes fondèrent Fotopedia.

Carte d’identité

Nom : Fotopedia

Date de lancement : Juin 2009

Lieu des bureaux : Paris, 8ème & San Francisco

Nombre d’employés : 17

Modèle économique : Fotopedia propose ses applications iPhone/iPad pour quelques euros sur l’App Store et reçoit des investissements.

Anecdotes :

  • L’un des membres du conseil d’administration n’est autre que Joi Ito, président du conseil d’administration du Creative Commons
  • Chez Fotopedia, vous devez montrer le monde tel qu’il est. Ce qui signifie que tous clichés artistiques utilisant une technique de modification (altération des couleurs, HDR, etc.) sont proscrits.

Points forts :

  • Un concept basé sur la qualité avec une interface soignée
  • Le hasard a voulu que cet article sorte juste après une nouvelle version très réussie de l’interface (il reste toutefois quelques bugs de jeunesse sur celle-ci)
  • Des applications iPhone/iPad d’une grande qualité
  • Existence d’un client desktop (Windows ou Mac) pour uploader et gérer ses photos plus facilement

Points faibles :

  • Uniquement en anglais donc les contenus viennent de Wikipedia en anglais par exemple
  • Fotopedia n’a pas encore ce «petit quelque chose» qui vous le rend indispensable et qui pourrait le faire passer devant un Flickr en terme d’usage.

Pour aller plus loin :


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Autre gros moins: applications mobiles uniquement pour des produits apple (on peut comprendre au vu du pedigree des fondateurs) et rien pour Android

  2. @Création de sites internet Rennes : Comme je le disais, c’est une toute nouvelle version qui vient de sortir et qui comprend forcément quelques bugs 😉
    Et merci @Damien / Fotopedia d’être intervenu 😉

    @zenon ce n’est pas un point négatif… de nombreuses personnes ne développent pas sur Android considérant que le marché n’est pas encore assez intéressant

  3. ce n’est pas un point négatif sauf pour les possesseurs d’appareils tournant sous Android et qui sont majoritaires.
    Tant qu’on y est, je m’interroge sur le respect des droits d’auteurs par Fotopedia puisqu’on y retrouve nombre de photos d’œuvres protégées par le droit d’auteur comme par exemple, les œuvres de Niki de Saint Phalle. De même pour les monuments où la législation est contraignante comme par exemple en France avec la tour Eiffel la nuit ou en Allemagne où tous les bâtiments sont protégés par le droit d’auteur.

  4. N’importe quoi. Ce n’est pas parce que l’Express (cité par DSK comme ‘tabloid’ publie des informations erronées qu’il faut les reproduire.
    Cette information est fausse :
    Il dirigera alors une cellule secrète de la société Apple de 2001 à 2006 pour y préparer le développement de service de téléphonie mobile. On peut donc dire que c’est en France que les prémisses de l’iPhone ont vu le jour.
    La vraie version se trouve dans le livre ‘Les 4 vies de Steve Jobs’.

  5. @zenon Ce que je veux dire… c’est qu’un éditeur comme Rovio (Angry Birds) a décidé de proposer ses jeux gratuitement sur Android puisque le marché n’était pas assez intéressant pour eux.
    Même si en terme de nombre d’utilisateurs Android a rattrapé son retard, les utilisateurs Android ne veulent pas payer pour du contenus (du moins c’est la tendance générale qui semble se dégager).
    Donc okay… il y a du monde qui utilise Android, mais si c’est pour le faire à perte, je peux comprendre que des éditeurs préfèrent favoriser la plateforme d’Apple où ils ont un retour sur investissement 😉
    Pour l’autre point, je ne saurais te répondre.

  6. @Danic Je ne demande qu’à apprendre de vos informations 😉
    L’article de l’Express semblait être bien documenté et digne de confiance, mais n’hésitez pas à corriger cela 😉

  7. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Fotopedia | french creativity | Scoop.it

  8. Pingback: Votez pour la Start-Up française du Mois de Septembre

  9. Pingback: Clément Hallet – "Mes" news » [La Start-Up française de la Semaine] : Teleportd Valentin Pringuay

  10. Est-ce que ce magazine est encore une start-up ?
    En tout cas, bravo pour les photographies et le style du site ; j’aime beaucoup !

Send this to a friend