Suivez-nous

Startups

La startup Monday.com lève 150 millions de dollars et atteint les 1,9 milliard de valorisation

La jeune pousse Monday.com a annoncé qu’elle avait levé 150 millions de dollars, un montant qui lui permet de passer le cap du 1,9 milliard de dollars de valorisation.

Il y a

le

Monday.com startup
© Monday.com

La startup israélienne Monday.com a révélé qu’elle avait levé plus de 150 millions de dollars lors d’un tour de table de série D. Dirigé par Sapphire Ventures, celui-ci a rassemblé des acteurs tels que ION Crossover Partners, Hamilton Lane, HarbourVest Partners et Vintage Investment Partners.

Monday.com, la startup la plus valorisée d’Israël

Grâce à cette levée de fonds, la valorisation de Monday.com passe à 1,9 milliard de dollars, ce qui fait d’elle la startup la plus valorisée d’Israël. En effet, celle-ci a plus que triplé la valeur de la jeune pousse, au point que celle-ci est passée de 550 millions de dollars à 1,9 milliard en un an à peine.

Dans un billet de blog dédié à la nouvelle, Monday.com indique qu’elle va « continuer à développer la plateforme en laquelle [elle] cro[it] vraiment ». De la même façon, la startup assure qu’elle souhaite encore créer de nombreuses fonctionnalités et continuer de déployer son outil « à encore plus d’équipes à travers le monde ».

Pour rappel, Monday.com est une startup qui propose une application de gestion de projet un peu différente de Slack, par exemple. En ce sens, il est possible de créer facilement des projets et d’attribuer des tâches spécifiques à des personnes participant à ces initiatives. Les utilisateurs peuvent également communiquer entre eux, que ce soit par le biais de conversations privées ou de groupes. De façon globale, la jeune pousse vise à offrir une vision globale sur un projet pour que celui-ci soit plus facile à mener pour l’entreprise.

Actuellement, Monday.com collabore avec près de 80 000 entités, là où ce chiffre attirant de 35 000 il y a environ un an. À cette époque, la startup avait déjà réalisé une levée de fonds qui lui avait permis de rassembler 50 millions de dollars. Elle avait aussi déclaré qu’elle avait été en mesure de tripler ses revenus au cours de l’année précédente.

Parmi ses clients, la jeune pousse compte des sociétés comme Carlsberg, Hulu, Discovery Channel ainsi que d’autres entreprises faisant partie du Fortune 500, le classement des 500 premières entreprises américaines selon leur chiffre d’affaires.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick Huet

    31 juillet 2019 at 18 h 58 min

    Au moins, l’horizon n’est pas triste pour tout le monde. Et si certaines entreprises battent de l’aile, d’autres dirigeants arborent un grand sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests