Connect with us
Bouygues

Internet

« Mieux vaut s’envoyer en l’air que sur la route », la campagne décalée de la Prévention Routière pour la Saint-Valentin

L’association a mis en place pendant deux jours une campagne social media décontractée et pleine d’humour à destination des jeunes pour les sensibiliser sur les risques de l’alcool au volant.

Il y a

le

Le soir de la Saint Valentin est l’occasion de profiter d’un moment inoubliable en couple. L’association Prévention Routière a souhaité profiter de cette journée pour lancer une campagne de communication décalée auprès jeunes sur les risques d’une conduite dangereuse et en état d’ébriété.

Mieux vaut s’envoyer en l’air que sur la route

L’association Prévention Routière a donc diffusé une campagne au message plutôt original, en collaboration avec la team créa Les Venants et J’ai un pote dans la com. Ainsi, des préservatifs ont été mis en fabrication, brandés et envoyés aux influenceurs afin de sensibiliser les jeunes aux risques de la conduite de nuit après avoir consommé de l’alcool. On retrouvait dessus plusieurs messages comme « Le soir de la St Valentin, restez chez lui / chez elle » ou « Mieux s’envoyer en l’air que sur la route ».

Cette opération social media & Influence a été diffusée sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, Instagram et Facebook, entre le 12 et le 14 février 2018.

Les jeunes, cible principale

La fête de la Saint Valentin intéresse particulièrement les jeunes puisque 61 % des couples de moins de 24 ans ne manquent pas de fêter cette journée. La passion s’estompant au fil des ans (à moins qu’il ne s’agisse d’une prise de conscience quant à l’aspect commercial de cette journée), 51 % des couples qui sont ensemble au-delà de 3 ans fêtent la Saint Valentin. 

La Prévention Routière a donc pris la parole avec humour pour sensibiliser les millennials sur les risques de consommation d’alcool qui figure parmi les premières causes de mortalité sur la route. La campagne a finalement diffusé un double message sur la nécessité d’avoir des rapports protégés et de ne pas boire avant de prendre le volant.

> Lire aussi :  Boursorama raconte l'histoire de l'homme qui a cliqué sur une bannière

Pour rappel, l’association Prévention Routière agit pour réduire le nombre et la fréquence des accidents de la route. Elle a été créé en 1949 et a lancé en 1951 sa première campagne de sensibilisation sur l’alcool « Encore un verre, non merci, je conduis ».

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests