Suivez-nous

Tech

Le Boeing 747-400 continue de recevoir ses mises à jour avec des disquettes

En 2020, les disquettes servent toujours. Oui oui, demandez à Boeing.

Il y a

  

le

 
disquettes
© Brett Jordan / Unsplash

Plus de 300 Boeing 747-400 seraient actuellement en service. Le problème c’est que cet avion a été conçu en 1988, et est très loin des technologies avancées qui existent aujourd’hui dans l’aviation. Des chercheurs ont voulu mener une enquête sur ce dinosaure des airs, en prenant pour cobaye un 747 appartenant à la British Airways. Les résultats sont plutôt inquiétants puisque selon The Register, les mises à jour sont déployées grâce à des disquettes 3,5 pouces. Ces mises à jour sont essentielles au bon fonctionnement de cet avion.

Si la disquette était une technologie omniprésente dans l’informatique des années 80, elle a aujourd’hui complètement disparu laissant sa place à des technologies plus performantes et fiables. La compagnie British Airways a accepté d’ouvrir les portes du Boeing 747-400 à ces chercheurs, puisque cet avion va enfin prendre sa retraite. La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 aura eu raison de cet ancêtre de l’aviation.

Une technologie archaïque qui fonctionne encore.

C’est la société américaine Pen Test Partners, spécialisée dans la cybersécurité, qui a eu le droit de fouiller dans le ventre de ce géant. Ils ont découvert que les bases de données de l’appareil doivent être actualisées tous les 28 jours, et 8 disquettes sont nécessaires le moment voulu. En 2018, des chercheurs ont mené une enquête similaire auprès de la Royal Navy. Ils ont finalement découvert qu’un navire utilisait Windows ME, un logiciel qui a plus de 20 ans. Windows ME était le pendant familial et multimédia de Windows par rapport à la version professionnelle.

Paradoxalement, Boeing est l’un des constructeurs les plus prometteurs en ce qui concerne les taxis volants. Il y a maintenant plus de deux ans, la société américaine réussissait son premier vol à bord de son taxi volant autonome. En deux ans, les progrès sont considérables, si bien que le Japon espère démocratiser les eVTOL d’ici 2023 au-dessus de ses villes.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Pascal Duc

    13 août 2020 at 16 h 12 min

    Oui et alaors …. c’est aussi fiable que une clef usb
    ce seriat m^me avec des cartes perforée, temps que ls donne sont securiées contre la corruption ( CRC ) tout va bien.
    Une disquette est mois sensible aux rayons cosmique que un SSD 😉
    et puis ca se fait au sol

  2. almera

    13 août 2020 at 21 h 54 min

    Qui fabrique encore les disquettes ?

  3. Tony BRAMANTI

    13 août 2020 at 23 h 04 min

    Même sur les BOEING 777 on fait des mise à jours avec disquettes. Avions beaucoup plus récent que les 747…..

  4. Paul

    16 août 2020 at 8 h 18 min

    citation :  » la disquette […] a disparu laissant sa place à des technologies plus performantes et fiables »
    Cela reste encore à prouver. On verra si les clefs USB ou autre SSD marchent toujours dans 30 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests