Suivez-nous

Applications

Le business des applications mobiles ne connaît pas la crise

Les apps de divertissements sont très recherchées par les consommateurs en cette période de confinement.

Il y a

  

le

 
App Store
© ParampreetChanana (via Pixabay)

La pandémie de coronavirus frappe de plein fouet l’économie mondiale. La plupart des secteurs sont profondément impactés et tentent tant bien que mal de limiter la casse. Pour d’autres, au contraire, cette période si particulière se passe plutôt bien. C’est justement le cas du marché des applications mobiles.

Selon un rapport mondial de la société de mesure Adjust, le premier trimestre de cette année a vu une augmentation importante des téléchargements et de l’utilisation des applications par rapport à la même période en 2019.

Dans le détail, les app consacrées au business ont été plébiscitées avec des installations en hausse de 70 % sur un an et des connexions en progression de 50 %. Il faut sans doute y voir une conséquence du recours renforcé au télétravail qui force les équipes à se tourner vers ces outils pour communiquer à distance.

L’année 2019 était déjà une année record pour le secteur

Les applications de divertissement sont elles aussi très populaires. On note ainsi une augmentation des téléchargements de 132 %. Même constat pour les jeux dont les installations sont en hausse de 75 % et l’utilisation progresse de 47 %.

Enfin, la tendance est la même pour les apps de e-commerce, d’éducation, et même de restauration. Ces dernières semblent profiter du fait que les établissements n’ont souvent pas d’autres solutions que de vendre des plats à emporter.

Pour le secteur des applications mobiles, ce premier trimestre confirme une tendance plus longue. 2019 a en effet été une année record pour ce marché. 204 milliards de téléchargements ont été opérés dans le monde, avec des revenus substantiels puisque les utilisateurs ont dépensé 120 milliards de dollars sur cette même période.

On se gardera toutefois de porter des conclusions trop hâtives pour la suite car la crise économique rattrape déjà certains acteurs. C’est notamment le cas Yelp dont le modèle économique repose principalement sur les publicités achetées par les petits commerces. Ses revenus ont fortement diminué depuis le début de la pandémie, forçant l’entreprise à licencier 1000 employés.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests