Suivez-nous

Auto-Moto

Le coronavirus favorise l’augmentation des vitesses moyennes sur les routes

Une étude fondée sur des données GPS montre que la vitesse moyenne augmente fortement sur les routes des régions en confinement.

Il y a

  

le

 

Par

route déserte
© https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/75/Empty_Freeway.jpg

Cela évoque des scènes de films de fin du monde. Rouler à tombeau ouvert sur des routes désertes dans une ambiance apocalyptique, sans limites.

Toutes proportions gardées, c’est un peu ce qu’il est en train de se passer sur les routes vides de certaines régions touchées par le confinement. Selon des données GPS recueillies et analysées par la société INRIX, basée dans l’état de Washington aux États-Unis, et spécialiste du domaine des analyses basées sur la localisation. Selon un récent rapport, les routes désertées pour cause de coronavirus provoquent une augmentation de 20 % de la vitesse moyenne dans des villes comme Los Angeles, New York, Chicago, Seattle, San Francisco et Rome.

Et le différentiel par rapport à une période normale est loin d’être anecdotique puisque les données d’INRIX montrent que la vitesse moyenne des déplacements aurait augmenté de 35 % à Los Angeles et de 30 % à Chicago pendant l’heure de pointe du lundi matin. Une accélération qui coïncide avec les mesures de restrictions prises par les deux villes en question, qui ont annoncé de nouvelles interdictions d’ouverture de restaurants et de bars le week-end dernier, en plus des fermetures d’écoles et l’obligation de travail à domicile en vue d’aider à ralentir l’épidémie de COVID-19.

En mode Mad Max, en Amérique comme en Europe

Trevor Reed, analyste des transports chez INRIX, précise que « l’amélioration de la vitesse de déplacement correspond étroitement aux mesures draconiennes prises ce week-end pour enrayer sa propagation ». D’ailleurs, LA et Chicago ne sont pas les seules concernées puisque d’autres grandes agglomérations ont connu des pics de vitesse similaires, notamment Saint Louis (28%), Boston (25%), Miami (25%), Seattle (24%) et San Francisco (22%). Seattle a été le premier épicentre américain du nouveau coronavirus et son trafic a commencé à devenir significativement plus fluide dès début mars.

En Europe, Rome (25 %) et Milan (23 %) ont également connu une augmentation, or ceux qui ont déjà circulé dans ces villes ou dans leur périphérie savent que généralement on y roule assez vite en temps normal. Londres et Munich n’ont en revanche pas vu de changements aussi importants sur les routes, selon INRIX. Concernant Londres, cela s’explique probablement en partie par le fait qu’aucune mesure de confinement n’avait encore été prise lors de l’étude.

Selon Trevor Reed, « Comme les frontières se ferment et que la distanciation sociale devient plus répandue aux États-Unis et en Europe, on s’attend à ce que la vitesse moyenne de déplacement continue à augmenter pour atteindre probablement un seuil supérieur de 30 % par rapport à la vitesse habituelle ».

Outre le fait que les routes soient dégagées et incitent probablement inconsciemment à appuyer plus fort sur l’accélérateur, il se peut également que les automobilistes se sentent moins surveillés par les forces de l’ordre, qui sont certainement fortement mobilisées sur d’autres priorités.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. stefb06

    18 mars 2020 at 8 h 33 min

    C’est bizarre cette manie de transformer l’information : il n’est pas dit que les vitesses deviennent délictuelle mais que la moyenne, pendant les heures de pointe, a augmentée. C’est tout à fait différent : si je prend mon cas, habituellement, je fais de la remontée de file à 30-40km/h. Ce matin, je pouvais rouler normalement à 80-90km/h (j’ai une section limitée à 90km/h), du coup ma vitesse moyenne a nettement augmentée sans être en mode Mad Max.

    • Jack D

      18 mars 2020 at 18 h 18 min

      Entièrement d’accord avec cette analyse, c’est ce que j’allais écrire !

  2. Peeterfr

    18 mars 2020 at 9 h 46 min

    Ça favorise également le non respect des feux rouges… J’ai failli me faire écraser hier soir. Les gens deviennent fous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests