Le drone solaire de Facebook s’est écrasé durant les tests

En vérité, lors de son premier test, le drone solaire de Facebook s’est écrasé avant l’atterrissage.

une-aile-du-drone-aquila-de-facebook

Depuis quelques années, des géants du web se sont donnés comme objectif d’accroître la population connectée de la planète. Et si Google a déjà présenté quelques projets comme ses ballons dirigeables capables de remplacer les infrastructures traditionnelles pour couvrir des zones reculées, Facebook travaille également sur un modèle de drone solaire capable de rester dans les airs durant de très longues périodes et qui peuvent fonctionner comme des satellites.

Le drone est baptisé Aquila et si pour le moment, il n’est pas encore opérationnel, Facebook a déjà commencé à le tester dans le but de l’améliorer avant l’exploitation. Son envergure est comparable à celle d’un Boeing 737.

Le premier vol avait eu lieu au mois de juillet 2016

A l’époque, le numéro un des réseaux sociaux avait évoqué un succès. Cependant, aujourd’hui, on apprend qu’en réalité, l’appareil s’est écrasé avant l’atterrissage.

Le drone Aquila avait effectué un vol de 96 minutes à Yuma, dans l’Arizona. Et selon une enquête de la National Transportation Safety Board, l’appareil a connu des problèmes au moment où il s’apprêtait à atterrir à cause de vents trop puissants. L’enquête de l’autorité de régulation américaine évoque des « dommages substantiels » subis par l’appareil.

Cependant, Facebook entend mener d’autres tests. Dans un billet de blog, un ingénieur de l’entreprise écrit : « Les tests successifs vont nous apporter des défis techniques, certains auxquels nous nous attendions et d’autres auxquels nous ne nous attendions pas. Et ces tests nous apprendront plus sur la manière dont nous devons faire voler cet appareil expérimental. Nous comptons pousser cet appareil jusqu’à ses limites afin d’en apprendre plus, plus rapidement, et atteindre notre but ultime, qui est de connecter les personnes, plus tôt ».

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. cette technologie va declancher une guèrre pour l´accès a ce nouveau marché. J´espère que ça ne sera pas trop commercial tel comme il est le facebk.

Send this to a friend