Suivez-nous

Tech

Le gouvernement américain va limiter l’exportation des logiciels d’intelligence artificielle

Cette mesure, décidée par l’administration Trump, vise notamment la Chine.

Il y a

  

le

 
La Maison Blanche à Washington aux Etats-Unis
© Image : 12019 (via Pixabay)

Après 19 mois de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, les choses semblent se calmer, comme en atteste notamment l’accord préliminaire enclenché entre les deux pays en décembre dernier et qui devrait être signé durant ce mois de janvier. Cela dit, l’administration Trump semble encore très méfiante vis à vis de l’Empire du milieu. C’est du moins ce qu’il ressort de l’annonce de la limitation d’exportation des logiciels d’intelligence artificielle.

Ainsi, en vertu de ce règlement qui rentre en application dès lundi, les entreprises qui exportent certains types de logiciels d’imagerie géospatiale devront obtenir une licence pour les vendre à l’étranger, à l’exception de celles qui commercent avec le Canada.

Le Congrès américain veut également renforcer les contrôles à l’exportation

Selon James Lewis, un expert en nouvelles technologies du Center for Strategic and International Studies : « Le gouvernement veut empêcher les entreprises américaines d’aider les chinois (contre leur gré) à fabriquer de meilleurs produits d’intelligence artificielle qui pourraient servir à l’armée ». Le spécialiste souligne par ailleurs que cette décision reste une aubaine pour l’industrie qui s’attendait à un contrôle beaucoup plus strict des exportations d’IA.

Cette réglementation intervient également dans une période de doute concernant l’intelligence artificielle aux États-Unis. Comme nous vous en faisons part, certains experts s’inquiètent notamment des progrès fulgurants de la Chine dans ce domaine. Ce rapport de la Commission de sécurité nationale sur l’intelligence artificielle (NSCAI) précisait également que « la Chine profite de l’ouverture de la société américaine de nombreuses manières – certaines juridiques, d’autres non – pour transférer son savoir-faire en matière d’IA ».

L’administration Trump semble donc décidée à agir et elle marche pour une fois de concert avec le Congrès qui travaille lui aussi sur le sujet. Les parlementaires démocrates et républicains de la Chambre et du Sénat entendent bien renforcer les règles en matière d’exportation de l’intelligence artificielle.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests