Suivez-nous

Auto-Moto

Le mode Sentinelle des Tesla mis à contribution pour identifier les auteurs d’une tentative de meurtre

Le mode Sentinelle des Tesla qui stationnaient à proximité d’une scène de crime est scruté par les autorités d’une ville de Norvège.

Il y a

  

le

 

Par

mode sentinelle tesla
© Tesla

On dirait presque l’accroche d’un roman ou d’une série policière de l’école scandinave. Dans la nuit du 5 juillet, le maire de la commune de Sandefjord, située dans le sud-est de la Norvège, a eu la désagréable surprise d’être réveillé par des odeurs d’essence et de fumée provoquées par un début d’incendie entre un garage et sa maison.

L’édile a réagi promptement en sortant de chez lui, et l’affaire aurait pu être classée sans suite. Mais un faisceau de soupçons conduit les autorités locales à penser qu’il pourrait s’agir d’un incendie criminel, voire tout simplement d’une tentative d’assassinat.

« Je pense que c’est une attaque contre la démocratie locale », a déclaré le maire Gleditsch au média norvégien Dagbladet lundi, le lendemain de l’attaque. « Soit c’est politique, soit ils sont contre quelque chose. Un maire est en tête de la municipalité et est le premier élu. Si la municipalité fait quelque chose, le maire est souvent identifié avec elle ».

Les Tesla remplacent un réseau de caméras de surveillance

Une enquête a donc été diligentée sur la base d’une liste de suspects fournie par la victime, qui, selon lui, pourraient être liées au crime. Or, pour avoir toutes les chances de trouver le coupable, le mieux est encore de disposer des vidéos enregistrées par les caméras de surveillance. Problème : il n’y en n’a pas à proximité de la maison du maire.

C’est alors que les autorités locales ont eu l’idée de demander aux propriétaires de Tesla garées dans les environs de donner un accès aux enregistrements réalisés par les caméras des voitures dont le mode Sentinelle était actif au moment des faits. Pour rappel, le mode Sentinelle (Sentry Mode en anglais) est une fonctionnalité ayant fait son apparition sur les Tesla Model 3 début 2019, puis sur les autres modèles compatibles, qui active les 7 caméras périphériques de la voiture (et peut-être bientôt la caméra intérieure située dans le pied de rétroviseur) en mode surveillance pendant que celle-ci est stationnée. Ainsi la voiture filme son environnement en permanence à condition que son propriétaire ait activé la fonction (qui consomme forcément un peu de batterie) et qu’il ait branché une clé USB ou un SSD à l’un des ports USB de la voiture. Les vidéos sont ensuite accessibles en connectant l’unité mémoire à un ordinateur ou directement sur l’écran de la voiture avec la fonctionnalité Dashcam Viewer. Les vidéos fournissent une vue à 360° de l’environnement immédiat de la voiture.

Si l’initiative des autorités norvégiennes est intéressante et surtout réalisable, c’est aussi parce-que le pays est leader mondial dans l’électrification de son parc automobile, puisque aujourd’hui les voitures électriques représentent 50% des achats de voitures neuves, et que la part de marché de Tesla est largement dominante, notamment en raison du succès de la Model 3 arrivée au printemps 2019 en Europe. Dans ce contexte, où il n’est pas rare de voir une place de parking sur trois ou quatre occupée par une voiture du constructeur américain, solliciter les propriétaires pour leur demander de fournir les vidéos captées par les caméras de leur voiture peut s’avérer plus efficace que de compter sur un hypothétique réseau de caméras de surveillance.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le mode Sentinelle d’une Tesla permet d’identifier et d’arrêter les auteurs d’un forfait.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests