Connect with us

Actualités

Le patron de Snapchat voudrait que Facebook copie (aussi) sa protection des données

Evan Spiegel, le créateur de Snapchat, lance de nouvelles piques à Facebook.

Il y a

le

Facebook, qui s’est inspiré des Stories de Snapchat pour proposer la même fonctionnalité sur Instagram, devrait également s’inspirer (ou copier) les pratiques de cette entreprise en matière de protection des données d’utilisateurs. C’est la pique qu’Evan Spiegel lors d’une interview à la Code Congerence.  « Nous apprécierions vraiment qu’ils copient également nos pratiques de protection des données », a dit le patron de Snapchat.

« Fondamentalement, je pense que les changements doivent aller au-delà de l’habillage de fenêtres pour de vrais changements dans les façons dont ces plateformes fonctionnent », a-t-il aussi déclaré, estimant qu’après le scandale Cambridge Analytica, Facebook n’a pas suffisamment révisé la protection de la vie privée de ses utilisateurs.

Alex Stamos, le chef de la sécurité chez Facebook, n’a bien entendu pas bien pris ces commentaires. Sur Twitter, il a réagi en écrivant : « La promesse implicite de Snapchat que les photos disparaissent réellement et la piètre sécurité de l’API ont conduit à de sérieuses fuites massives de revenge porn. Donc non, je ne pense pas que copier Snapchat serait une bonne idée ». Alex Stamos a également fait un lien vers un article de The Verge, publié en 2014, sur des problèmes de sécurité sur l’application Snapchat.

> Lire aussi :  Snap veut être rentable à partir de 2019

Hier, on apprenait par le biais d’un article de TechCrunch que Snapchat préparerait aussi sa plateforme. Celle-ci permettrait aux développeurs d’utiliser un bouton « login with Snapchat » sur leurs applications, et d’accéder à certaines fonctionnalités caméra du réseau social (plutôt que de réinventer la roue).

Facebook ne peut pas devenir Snapchat

Sinon, le patron de Snapchat a également (une fois de plus) réagi au fait que Facebook s’est inspiré de son réseau social pour certaines fonctionnalités.

Pour lui, c’est simple : Facebook peut copier des fonctionnalités, mais il ne pourra pas imiter la philosophie de Snapchat. « Snapchat n’est pas seulement un ensemble de fonctionnalités, il a une philosophie sous-jacente qui va à l’encontre des médias sociaux traditionnels », explique Evan Spiegel. « Je pense que c’est pour cela que les médias sociaux traditionnels se sentent menacés. Parce que fondamentalement, les gens réalisent qu’entrer en compétition avec leurs amis pour des ‘Like’ et de l’attention c’est plutôt désagréable et vraiment terrible ».

> Lire aussi :  Snapchat veut inciter les Américains à aller voter

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests