Connect with us

Ordinateurs

Le « thermal throttling » des MacBook Pro 2018 en passe d’être résolu ?

Apple répond aux questions soulevées par le phénomène de « thermal throttling » qui affecte ses nouveaux modèles de MacBook Pro 2018

Il y a

le

thermal-throttling-mac-book-pro-2018

Décidément, on peut dire que la sortie des nouveaux MacBook Pro 2018 aura fait couler beaucoup d’encre. Après la pseudo-polémique du « clavier papillon« , nous avons eu droit à celle du « thermal throttling ». « Thermal quoi » ? On vous explique tout ça…

Il fait fondre les cœurs

Les MacBook Pro 2018 équipés des processeurs Intel Core i7 hexacœur de 8e génération – dans la configuration ultra-haut-de-gamme – sont sujets au phénomène de « thermal throttling ». Pour faire simple, le design ultra-fin des derniers MacBook Pro couplé à un système de ventilation inadéquat cause une surchauffe du processeur. Un problème qui peut entrainer une réaction en chaîne et causer une dégradation des composants de la machine. Donc oui, voir son MacBook Pro 2018 surchauffer de cette manière est inquiétant ; qui plus est pour une machine haut-de-gamme à plusieurs milliers de dollars.

> Lire aussi :  Hawkeye Access : un outil pour contrôler son appareil iOS avec son visage

Push it to the limit

L’unique moyen, pour Apple, de refroidir son MacBook Pro 2018 est donc de diminuer systématiquement les fréquences du processeur – et donc sa consommation électrique – avant que les températures de celui-ci n’atteignent un seuil critique. Voyez le « thermal throttling » comme une sorte de bridage en quelque sorte. Cependant, il semblerait que cette solution ne plaise pas aux nouveaux acquéreurs des MacBook Pro 2018. En effet, à chaque sortie d’une nouvelle génération de hardware, des passionnés en tout genre – ainsi que les consommateurs avertis – aiment tester leur machine fraîchement acquise. Ainsi, la découverte du pot aux roses par un YouTubeur s’est répandue comme une traînée de poudre et à rapidement mis le feu au Web. Il était donc temps pour Apple de prendre la parole.

A Bug’s Life

Dès lors, Apple à répondu à la polémique en déclarant que ce phénomène de « thermal throttling » était dû à un bug logiciel :

« We’ve identified that there is a missing digital key in the firmware that impacts the thermal management system and could drive clock speeds down under heavy thermal loads on the new MacBook Pro » 

– Apple

Toujours selon Apple, le phénomène de « thermal throttling » n’apparaît uniquement que dans des cas extrêmes où le MacBook Pro 2018 est poussé dans ses ultimes retranchements. Un processus de test qu’Apple semble avoir négligé dans la conception de son MacBook Pro 2018. Espérons que le correctif à venir, dans la prochaine mise à jour 10.13.6 de masOS High Sierra, vienne mettre un terme à ce problème de « thermal throttling ».

> Lire aussi :  Comment protéger son iPhone XS et XS Max ?

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests