Le Top de l’App Store s’agrandit

Apple modifie les règles de classement de son AppStore – et parie sur la « popularité sur le long terme » des applications

Mise à jour :

En complément de l’article ci-dessous, et comme une confirmation des rumeurs et autres constatations de ces derniers jours (relayées dans les commentaires, merci à eux), il semblerait qu’Apple ait modifié ces derniers jours les règles de classement des applications sur l’App Store.

Comme un écho aux nombreuses critiques faites au store d’Apple ces derniers mois, et notamment sur le fait que les applications qui se retrouvaient subitement en haut des classements n’étaient pas forcément les plus utilisées / les plus « aimées » bref, les meilleures, Apple a semble t il, sans crier gare, introduit de nouveaux critères dans son mode de classification.

Petit rappel : jusqu’à maintenant, le classement des applications iPhone sur l’App Store (qu’elles soient gratuites ou payantes) était uniquement basé sur le nombre de téléchargements de l’application, selon une formule plus ou moins secrète pondérant les performances des 4 derniers jours.

Une nouvelle hiérarchie

Mais ! Certains d’entre vous l’ont remarqué, depuis quelques jours les applications qui remontent en tête ne semblent plus réagir aux mêmes règles … Prenez pour exemple Facebook, application certes habituée du TOP 20, mais qui se retrouve mystérieusement dans le TOP 5 depuis quelques jours.

Il n’en fallait pas plus à certains, et notamment au site InsideMobileApps (source) pour mener son enquête et se faire confirmer par de grands éditeurs qu’effectivement, les téléchargements ne semblaient plus être l’unique critère de classification.

Comme à l’accoutumée, rien d’officiel de la part d’Apple, nous ne nous certifierons donc rien pour l’instant … en revanche, il semblerait que la « popularité sur le long terme » d’une app soit maintenant prise en compte.

Nombre d’ouvertures par jour ? par mois ? Nombre de commentaires ? Ranking de la part des utilisateurs ? Nombre de désinstallations de l’application ? Le cocktail magique n’est pas encore précisément connu, en revanche une chose est sûre : ceci se fait au bénéfice des utilisateurs, la « popularité sur le long terme » étant souvent synonyme de qualité.

Impact sur les éditeurs ?

Pour les éditeurs en revanche, il est encore trop tôt pour savoir quel sera l’impact du nouveau classement : certains craignent déjà la difficulté pour une nouvelle application de sortir du lot, et de passer devant les « historiques ».

Soyons confiants cependant, car Apple semble avoir pris ce critère en compte : en témoigne la présence dans le top ce matin de certaines applications, jusque là inconnues … mais bien marketées ce matin.

Bonne nouvelle ! Les nouvelles applications bien mises en avant pourront toujours apparaître subitement dans le classement … et les meilleures d’entre elles pourront, plus qu’avant, rester dans ce fameux top si capital.

Article avant mise à jour :

Une petite brève qui porte bien son nom mais qui n’est pas si anodine que celapour les éditeurs d’applications iPhone, et autres agences évoluant dans le merveilleux monde de l’AppStore.

Depuis peu, le fameux TOP 25 des applications payantes/ gratuites sur iPhone ne se voit plus limité à afficher les 50 premières applications; le fameux bouton « afficher les 25 suivants… » reste dorénavant accessible page après page, vous laissant le loisir de lister les meilleures applications … jusqu’à la 300 eme place.

Le doute saisissant certains d’entre vous je le sens, votre serviteur vous joint une capture d’écran, voir ci-dessus.

Anodin, mais intéressant à plusieurs niveaux, lorsque l’on sait que 80 % des applications iPhone sont téléchargées depuis le téléphone (et non depuis l’ordinateur) le marché du marketing des applications iPhone va pouvoir prendre de l’ampleur et ne plus se laisser cantonner aux fameuses 50 premières places.

50 premières places qui, aujourd’hui, sont le graal pour tout éditeur, la limite à atteindre (certains diront d’une manière ou d’une autre, autre débat) pour commencer à avoir une visibilité sur l’AppStore.

Bien évidemment, chaque stade de « afficher les 25 suivants… » connaîtra une forte déperdition, mais peu importe : cette nouvelle organisation permettra tout de même de lisser un peu plus les téléchargements sur les 100 premières places … voir plus.

Une excellente nouvelle pour les éditeurs poulidoriens jusque là abonnés aux places d’honneur – et un signe pour l’avenir : le marketing des applications iPhone devenant une science, Apple se doit de faire légèrement évoluer les règles du jeu pour conserver à sa place de marché une attractivité intacte auprès des éditeurs, et/ou des marques.

Cette modification, en phase avec les usages, en prend le chemin.


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. A noter aussi, et surtout cette évolution qui est importante, que la façon de classer les applications a changé. Auparavant, le nombre de téléchargements était le seul critère du classement. Aujourd’hui beaucoup d’éditeurs pensent qu’un nouveau critère vient pondérer le nombre de téléchargement qui serait en quelque sorte l’utilisation effective de l’application. Apple pourrait par exemple utiliser le nombre de mises à jour pour savoir si une application est toujours présente sur le téléphone ou pas. L’application Facebook qui auparavant était assez populaire mais pas toujours dans le top 10, est maintenant systématiquement dans le top 3 dans la plupart des pays. Preuve que quelque chose a changé.

  2. Tiens à ce sujet j’ai une sorte de Bug depuis quelques jours dans l’App Store de mon Ipad2.
    Quand j’ai plus de 100 applis sur un sujet je ne peux en afficher que 12… la flèche pour faire défiller reste grisée.
    Si quelqu’un à une idée, merci d’avance.

  3. Pingback: App Store : Apple modifie les règles de classement ?

  4. Nous qui avons quelques dizaines d’applications/BD sur l’appstore, iphone ou ipad, dont certaines extrêmement bien notées (jusqu’à 75 fois ***** sur 77 notes par ex), je n’ai remarqué aucun changement lié à ces notes ou commentaires élogieux ou pas.
    Je dirais par contre qu’à coup sûr le prix joue dans la pondération, et que les mises en avant d’Apple, même si elles ne génèrent pas toujours de réaction nette et immédiate, semblent pondérer le classement interne par popularité à terme, sans variation notable des ventes.
    Et d’ailleurs ce classement par popularité que vous pouvez voir pour chaque éditeur en affichant « toutes ses applications », et bien il peut être différent selon que vous regardiez seulement la sélection sans « tout afficher » ou bien justement en allant voir plus loin. Comme si plusieurs types de « lissages » étaient utilisés.
    Saviez-vous qu’on peut voir un classement bien plus vaste (6000 entrées) en passant simplement l’interface de l’AppStore dans iTunes en navigation par colonne ? -B !
    Et lisez des BD ! Numériques !

Répondre