Suivez-nous

E-commerce

Le vin dans tous ses e-tats

Terroir et technologie peuvent très bien faire bon ménage. La preuve avec la place que le marché du vin a su se frayer sur la toile. Petit tour d’horizon des pratiques en vigueur.

Il y a

  

le

 
cotes du rhone

Si les chats font rarement des chiens, terroir et technologie peuvent très bien faire bon ménage. La preuve avec la place que le marché du vin a su se frayer sur la toile. Petit tour d’horizon des pratiques en vigueur, en cette période de vendanges et de foires aux vins.

C Discount

Il faut bien le dire, il y a C Discount (groupe Casino), et les autres. Un monstre implanté dans le bordelais, à Mérignac. Un réseau tentaculaire qui saura aussi bien vous dégoter un marteau piqueur en carbone qu’un câble usb de 16 mètres et… du vin en vrac, beaucoup de vin, et à prix intéressant. Du petit vin, du très bon vin, et parfois des partenariats avec des propriétaires qu’on connait bien sur le marché, comme ce bon vieux Bernard Magrez.

Méfiance toutefois sur leurs offres de paiement Pro, derrière lesquelles se cachent des banquiers chafouins du genre crédit revolving.


Patron, un Côte-Rôtie s’il vous plait !
(illustration : ventealapropriete.com)

Les E-commerçants traditionnels

Souvent chers si on les compare aux grandes surfaces, notamment parce qu’ils comprennent des échelles de prix très variables. Seul avantage par rapport au géant du groupe Casino, le côté qualitatif et conseil comme sur vente à la propriété

On peut aussi penser à « Millésima » qui de par une approche intelligente sur les réseaux sociaux axée storytelling propose un lien sous leurs vidéos YouTube permettant d’acheter le vin directement (après avoir suffisamment salivé pendant le reportage!).

La Bouteille

Un petit nouveau dans le monde du micro-blogging doté d’une approche drolatique et transversale : du blanc, du rouge mais pas que. A boire et à manger, voilà ce que nous propose La Bouteille. Une seule adresse : ici

Les cavistes indépendants

Bien préparés aux impératifs du monde 2.0, les cavistes indépendants proposent une offre très intéressante, à condition d’acheter en gros ; sortez vos économies ! Une très bonne adresse : la cave d’Ulysse

Les applications smartphones

Décidément intarissable, le milieu des applications nous surprendra toujours. Que choisir? Pourquoi pas « VinoBook » (sur l’App Store seulement) : gratuite un temps, cette appli aujourd’hui payante semble incontournable tant pour gérer ses stocks que laisser une appréciation de ses bouteilles avec photo à l’appui, souvenir oblige.

Alors, c’est bien noté ? Bonne dégustation (et avec modération bien sûr) !

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. d'Almeida

    14 octobre 2012 at 11 h 25 min

    Bonjour,

    Effectivement, quelques infos intéressantes. Merci.

  2. Habib NANA

    14 octobre 2012 at 11 h 27 min

    Sur Android, je viens de découvrir une application nommée Vivino wine scanner qui m’a l’air pas mal pour garder une trace des vins achetés. A découvrir ici: https://play.google.com/store/apps/details?id=vivino.web.app&feature=nav_result#?t=W251bGwsMSwxLDMsInZpdmluby53ZWIuYXBwIl0.
    Merci pour cet article !

  3. paul

    14 octobre 2012 at 16 h 56 min

    Un article sur le vin qui commence par cité cdiscount et ensuite se réfère aux prix des grandes surfaces… Comment dire… Quand on sait pas, on s’abstient. Il existe juste des dizaines (centaines ?) de sites de vente 10000 fois plus complets qualitativement, de vrais passionnés pour qui le vin n’est pas qu’un produit qu’on vend entre un camembert et une tv plate.

  4. Eric

    14 octobre 2012 at 20 h 33 min

    @paul : ce n’est pas un article pour les puristes du vin et il n’a pas la prétention d’être exhaustif, juste donner quelques pistes sur « d’autres » façons de trouver su vin sur internet. Combien de personnes savent qu’on peut trouver du pinard sur CDiscount ? Sûrement pas beaucoup. Moi je l’ai appris en lisant cet article. Alors bien sûr comme d’habitude les petits vont râler parce-qu’ils ne sont pas contents de cette concurrence, blablablah, business as usual…

  5. d'Almeida

    14 octobre 2012 at 21 h 26 min

    Re,
    En passant, il existe aussi ça : http://tradconsulting1.wix.com/les-clefs-de
    pour tout le monde (excepté les puristes de chez pure).

  6. McFly

    15 octobre 2012 at 9 h 32 min

    Ne pas oublier les sociétés qui proposent via la toile d’acheter des parts dans des « caves » de grands crus afin d’y réaliser des placements à 5-10 ans. Ca simplifie grandement la démarche et démocratise le procédé… je vous laisse les trouver via votre moteur de recherche favori !

  7. Julien

    15 octobre 2012 at 9 h 50 min

    Merci pour ton article. Pour ceux qui veulent en savoir plus voici un article « Vendre son vin en ligne pourquoi comment » http://bit.ly/Sx26Ak qui catégorise différentes plateformes de vente de vin. A bientôt. Julien

  8. Magali

    25 octobre 2012 at 17 h 20 min

    Alternative dans la tendance des APAV : les sites qui court-circuitent les intermédiaires comme http://www.boottle.fr qui gère uniquement la livraison et permet de se fournir direct au producteur. au moins on est sûr que le vin n’a pas fait 3 fois le tour de la terre avant d’arriver dans notre cave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests