L’Edito du lundi : Spotify, Netflix et Giroptic

Dans l’édito du jour nous revenons sur Spotify et les pirates, Netflix et le sport et Giroptic et… sa fermeture.

Spotify s’organise contre le piratage

Quand certains essayent de pirater un service qui coûte seulement 9,99 € par mois (certes un budget mais à peine plus qu’un paquet de cigarettes, et c’est une fois par mois) alors que probablement une partie d’entre eux râlaient auparavant sur l’absence d’offre légale comme excuse éternelle au téléchargement illégal, Spotify annonce qu’il va sévir. Info ou intox ? En tout cas ce sont sûrement les éditeurs d’applications « pirates » qui sont visés.

Netflix se concentre sur les séries et les documentaires

Netflix annonce qu’il ne s’intéresse ni au sport ni au direct. Une sage stratégie qui montre la cohérence du modèle Netflix.

Giroptic met la clé sous la porte

La startup française spécialisée dans les caméras 360° Giroptic vient d’annoncer qu’elle cessait ses activités. De quoi réfléchir sur les difficultés récurrentes des PME françaises à trouver du financement le temps de développer un business model perenne et franchir le cap délicat de l’industrialisation à grande échelle.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies