L’édito du lundi : des Tesla, une caméra 360° et de la politique

Une semaine d’actu Tech revue, corrigée, et passée à la moulinette : c’est l’édito du lundi.

Cet article fait partie de notre nouvelle section, « L’Edito du lundi », que je publie tous les lundi matin à 9 heures pétantes (et le mardi quand le lundi est férié comme ce 1er mai). Ça parle de digital, de geekitude, mais aussi d’autres sujets plus éloignés de nos thèmes habituels, parce-que a fortiori nous sommes des hommes avant tout (les initiés comprendront). Bonne lecture, bisous.

 Ce week-end se tenait à Lyon une manche de la Coupe du Monde de course de drones (ou drone-racing pour les bilingues). Drones + course + Lyon ? Vous pensez certainement que j’étais au premières loges. Et bien non, pas du tout. Pour tout vous dire, bien qu’il s’agisse de drones, cette discipline, certes spectaculaire, ne m’intéresse pas vraiment, et je ne crois pas trop à son développement comme un sport majeur, alors que certains s’enflamment déjà en y voyant la nouvelle Formule 1, en créant des compétitions, des fédérations, misant surtout là sur une nouvelle poule aux œufs d’or. Ça ne m’intéresse pas car cela pose principalement un problème de visibilité. Il est quasi impossible de suivre du regard des petites machines de 20 centimètres qui tournent en rond dans une cage à près de 150 km/h. Du coup on est contraint de regarder les images retransmises en direct en FPV (vol en immersion vidéo) sur les grands écrans présents sur le circuit. Et dans ce cas, quel intérêt d’être sur place ? Et puis, autant j’aime la vitesse dans d’autres disciplines, autant je n’y trouve aucun intérêt dans le drone. Je peux me tromper, l’avenir le dira, mais je pense que le drone-racing, une fois l’effet de nouveauté et la hype actuels retombés, restera une activité pour initiés.
J’ai depuis quelques jours sous la main pour un test le module caméra à 360 degrés Giroptic IO. Un petit module que l’on connecte directement à la prise Lightning de l’iPhone. C’est joli, bien packagé, simple et très facile d’utilisation. Outre la vidéo en 360°, la Giroptic IO permet de diffuser en direct des vidéos immersives sur Periscope, YouTube et Facebook Live, comme je l’ai fait il y a quelques jours. L’occasion pour nous d’inaugurer une grande nouveauté : le test lecteur. Nous allons proposer régulièrement à nos abonnés du Club Premium de tester des produits pour nous ou avec nous. C’est donc David, un nouvel abonné Premium, qui a ouvert le bal en utilisant la Giroptic pendant 9 jours. Verdict sur Presse-citron cette semaine avec son test complet.
J’ai beaucoup parlé de Tesla ces derniers jours sur Facebook et ici, et ce pour plusieurs raisons. D’une part parce-que j’ai roulé pendant 4 jours avec la Tesla Model X  que Tesla France m’a mise à disposition pour un essai. Comme c’est le cas la plupart du temps avec tous les constructeurs automobiles, les modèles presse sont généralement des versions toutes options, ce qui permet de vraiment tester toutes les spécificités d’une auto, et je dois dire qu’avec ce Model X je ne me suis pas vraiment ennuyé. Test à venir sur Presse-citron. J’ai parlé de Tesla également car nous avons vu fuiter une première vidéo amateur du futur Tesla Model 3, une auto qui va certainement marquer une étape cruciale et historique dans le développement de la voiture électrique auprès du grand public. Rendez-vous à l’automne 2017 pour voir les premiers exemplaires arpenter les routes américaines.
Nos confrères de Numérama se sont risqués la semaine dernière au périlleux et risqué exercice de l’éditorial politique, en publiant un long article très argumenté (et modéré) intitulé “Pour que le futur existe, le Front National n’est pas une option“, commençant par “Nous n’aurons pas la prétention de vous dire pour qui voter” dans lequel ils prennent clairement position en faveur du candidat Macron. Je ne me prononcerai pas sur le fond car ce n’est pas l’objet, mais sur les réactions qu’a suscitées cet éditorial engagé. Je ne peux malheureusement pas vous parler des commentaires sur le site car au moment où j’écris ces lignes la plateforme qui les gère est inaccessible, mais d’après ce que j’ai vu des réactions sur Facebook, c’est une véritable volée de bois vert qui fuse contre cette initiative de Numérama. En gros il est reproché à un site d’actu Tech de prendre position politiquement. Si je n’approuve pas les insultes proférées à l’encontre de nos confrères, je suis plutôt d’accord sur le fond : même si la situation politique en France est préoccupante, je ne crois pas que ce soit notre rôle à nous, médias Tech, de prendre position dans des éditoriaux politiques. Comme le fait justement et ironiquement remarquer un commentaire, on peut difficilement prôner depuis des années la neutralité du Net et s’asseoir dessus quand il s’agit de politique. Un dernier truc : je suis finalement surpris que les lecteurs de Numérama soient surpris de cet édito car Numérama a toujours cultivé sa différence de média Tech engagé politiquement, et son fondateur Guillaume Champeau (qui a quitté le navire depuis) n’a jamais fait mystère de son engagement à gauche.
Allez zou, c’est tout pour aujourd’hui, portez-vous bien, que la semaine soit formidable, et à lundi (ou mardi) prochain !

Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Je pense que chacun doit rester dans son domaine. Je ne vais pas sur un site tech pour lire des infos politiques. On est déjà surabondé de news…
    C’est d’ailleurs pour ça que j’ai arrêté de lire Numerama.
    En plus d’être engagés à gauche, ils le font de façon assez peu modérée.

Répondre

Send this to a friend