Connect with us
Bouygues

Actualités

Les créatures virtuelles de Pokémon Go reprennent du poil de la bête

Après de longs mois de décroissance, le jeu Pokémon Go semble enfin avoir trouvé la recette qui marche. L’intégration de la dimension sociale a amené une hausse de 35% des joueurs depuis le mois de mai.

Il y a

le

pas de triche sur Pokémon Go

On se souvient tous du lancement de Pokémon Go en 2016, le jeu en réalité augmentée de Niantic où les joueurs devaient capturer des créatures virtuelles dans leur quartier. Les premiers mois le succès a été total et on parlait même de « folie Pokémon », avec des accidents, des émeutes, des rassemblements, etc…

Pokémon Go parvient à susciter un nouvel engouement auprès des joueurs

Au fil des mois, l’incroyable phénomène mondial s’est essoufflé et la communauté de joueurs a commencé à s’étioler et à voir progressivement des millions de joueurs s’en aller vers d’autres cieux, las de chercher des créatures virtuelles. Il faut dire que Niantic avait commis deux grosses erreurs stratégiques, la première : ne pas écouter suffisamment vite les attentes des joueurs, qui réclamaient depuis le départ les combats entre joueurs, les échanges de Pokémon ou les discussions.

La seconde, Niantic pensant relancer le jeu régulièrement avec des mises à jour contenant de nouveaux Pokémon, notamment les Pokémon légendaires, a fait l’erreur d’être trop lent dans sa façon d’apporter des nouveautés et les joueurs se sont vite lassés des promesses, qui ne se concrétisaient finalement que plusieurs mois après.

> Lire aussi :  Pokémon Go engrange 2 milliards de dollars en 811 jours

Il semble toutefois que cette forte décroissance vient d’arriver à son point le plus bas, car Niantic révèle que le nombre d’utilisateurs quotidien sur Pokémon Go a connu une augmentation de 35% ces dernières semaines. Pour preuve, les événements mondiaux de Pokémon GO qui se sont déroulés à Dortmund en Allemagne, Chicago aux États-Unis et Yokosuka au Japon ont rassemblé plus de 400 000 joueurs.

Pokémon Go : un regain d’intérêt de 35% depuis le mois de mai

La raison de ce regain d’intérêt important est directement liée à l’apparition des échanges, car depuis leur arrivée dans le jeu, les échanges représentent 113 millions de connexions entre amis. De plus, près de 2,2 milliards de cadeaux ont été envoyés entre ces joueurs, ce qui évidemment apporte une nouvelle dimension au jeu, que les joueurs attendaient tous, à savoir une dimension plus sociale.

Niantic aura mis deux ans à installer toutes les briques qui peuvent rendre le succès à Pokémon Go, en proposant un jeu un peu moins « tourne en rond ». Affaire à suivre pour voir si les prochains chiffres de Niantic confirment cette tendance…

> Lire aussi :  PvP : les combats entre joueurs sur Pokemon Go se rapprochent

Au passage, nous rappelons que les Pokémon débarquent sur la console Nintendo Switch, avec le lancement de Pokémon Let’s Go le 16 novembre.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Adeline

    18 septembre 2018 at 6 h 15 min

    De la foutaise ils nous ont pris pour des pigeonnes au point d être obliger de Tricher avec des radar pour qu à la fin tout Niantic nous bloque alors que l ont était une bonne vingtaine à jouer dans ce mode et qu ils nous ont laisser jouer ( PUB GRATUITÉ ) ces naze nous ont tous bloqué alors que l ont était au niveau 39 ces chèvres qui ne veules que du fric
    Pas grave
    Vive FORNITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests