Les dix plus gros flops du web

MSN dresse une liste des dix plus gros flops de l’ancienne nouvelle économie (vous savez, cette chose qu’on appelle le web 1.0).

MSN dresse une liste des dix plus gros flops de l’ancienne nouvelle économie (vous savez, cette chose qu’on appelle le web 1.0).

And the winners are :

1. Webvan
2. Pets.com
3. Kozmo.com
4. Flooz.com
5. eToys.com
6. Boo.com
7. MVP.com
8. Go.com
9. Kibu.com
10. GovWorks.com

Le plus stupéfiant dans ces vautrages est le montant des sommes investies dans ces projets, foireux pour certains, prématurés pour les autres, selon le bon vieil adage qui dit qu’on a toujours tort d’avoir raison trop tôt (ce qui est dramatiquement vrai).
Etonnant aussi comme on se penche sur un passé qui parait déjà préhistorique en temps-web, alors que tout cela ne date que d’une poignée d’années (tout juste si un truc comme Woodstock ne paraîtrait pas presque plus récent, plus « moderne »). Tiens par exemple mon chat n’a pas changé depuis, autre repère temporel qui vaut bien toutes les start-ups du monde. Et ben pendant que mon chat ne changeait pas, dix internet companies naissaient, pensaient changer le monde, engoutissaient des milliards de dollars, disparaissaient aussi vite qu’elles étaient venues et leur souvenir se figeait définitivement et aussi sec dans l’ambre du web.
Sans parler des drames humains que tout ce merdier a du provoquer…

Source : MSN

(faudra que je pense à remettre du lait pour le chat avant de me coucher).


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. C’est quoi l’ambre du web ?
    Oui, je sais, tu t’es dit "personne ne va me poser la question, allons-y gaiement" et bien non ! C’est une métaphore bien trop jolie pour être appliqué à des flops webesques… alors ?

  2. Des flops énormes et maintenant?

    Presse-citron (le bien nommé) à déniché une retrospective fort interressante. Beaucoup de personnes ont déjà pas mal commenté ces résultats. Mais personnes n’en à fait une similaire pour la France. Comme nous avons travaillé avec plusieurs…

  3. C’est bien ce que j’avais cru comprendre MAIS qui joue le rôle de la résine ? Les articles de ce type hébergé par des unités centrales qui peuvent imploser à chaque minute ? Bon je blague mais sérieusement est-ce que tout n’est pas éphémère sur le web (de par sa nature même) ?

  4. Ben non, je ne crois pas que tout soit éphémère sur le web. Pourquoi le serait-ce plus qu’ailleurs ? Il y a eu des projets fumeux, des concepts foireux, comme partout ailleurs, et ils ont disparu car ils n’étaient pas viables, pas parce-que c’était du web. Il y a aussi des magazins de jeans ou des sociétés de nettoyage qui sont éphémères…

  5. Les Bides de la bule Internet

    On nous parle d’un temps que les moins de 5 ans ne peuvent pas connaitre… le net en ce temps là, levait des sommes à peine croyables !!! – je vais faire un site sur les saucisses à la purée – Ok, banco, on fonce !!! 2 Millions de francs…

  6. Le Top du Flop est-il à jeter ?

    L’auteur se base sur l’article Top 10 dot-com flops de Kent German, qui nous rappellent les plus gros plantages financiers du « take off » de l’Internet… Cela serait amusant de relire les fiches descriptives de ces « bides », dont la plupart reposaient…

Répondre