Suivez-nous

Tech

Les États-Unis mettent en garde l’Europe à propos d’une entreprise chinoise douteuse

En plus de Huawei, les États-Unis continuent leur lutte contre d’autres entreprises chinoises.

Il y a

  

le

 
Chine Huawei USA
© Unsplash / Alejandro Luengo

Les États-Unis ne sont pas uniquement en lutte contre Huawei. C’est en effet toute la technologie chinoise que le gouvernement américain semble avoir dans le collimateur. Selon le Wall Street Journal, les autorités américaines feraient pression sur quelques gouvernements européens dont l’Allemagne, la Grèce et l’Italie. Ces pressions seraient exercées pour que ces pays n’utilisent pas les systèmes de contrôle des bagages, du fret et des passagers proposés par Nuctech, une entreprise chinoise.

Le gouvernement américain s’inquiète sur le fait que cette société pourrait transmettre des données sensibles comme les informations sur les passagers et sur le fret à des espions chinois. Exactement comme dans le cas de Huawei, il n’y a aucune preuve qui vient appuyer ces propos. Depuis 2014, l’administration américaine de la sécurité des transports a pris la décision d’interdire l’accès à cette entreprise dans de nombreux aéroports du pays. Cette décision viendrait d’un rapport qui depuis aurait été classé sans suite.

Diffamation ou accusations fondées ?

Comme Huawei, Nuctech a tenu à son droit de réponse et déclare : « les données de ses appareils n’appartiennent qu’à nos clients et ne vont en aucun cas au gouvernement chinois ». Par ailleurs, la société a également nié les accusations concernant ses soi-disant pratiques anticoncurrentielles. Selon les États-Unis, Nuctech détiendrait des parts dominantes dans l’inspection des bagages et du fret, et se permettrait d’utiliser cette position pour afficher des tarifs très bas pour noyer la concurrence. En 2010, l’Europe avait inculpé Nuctech pour dumping, mais depuis la société chinoise a ouvert une filiale en Pologne afin de respecter les prix du marché.

Quoiqu’il en soit le gouvernement, Trump ne fait pas cela dans le seul but de protéger les Européens, il y a également de gros enjeux économiques. En effet, si Nuctech disparaît de ces marchés, les États-Unis auront place libre pour y implanter leurs entreprises. Il serait donc largement avantageux que Nuctech soit rapidement expulsée.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests