Connect with us

Internet

Les français s’intéressent à nouveau au trading en ligne

Pour le plus grand bonheur de l’AMF, les français marquent à nouveau un intérêt pour le trading en ligne. L’essentiel sur cette pratique ici.

Il y a

le

Suivi tendances

Le trading en ligne, alternative pour obtenir du rendement ?

Ces dernières années, la bourse connait un réel succès grâce à la démocratisation d’outils boursiers sur internet. Entre l’essor des cryptomonnaies et l’intérêt du grand public pour trouver des alternatives – plus ou moins risquées – au Livret A (dont le rendement a été figé par le gouvernement à 0,75% net jusqu’en 2020), le trading s’avère être un compromis intéressant.

Si les français s’étaient détournés des marchés financiers depuis la crise financière de 2008, leur intérêt pour ce type de financement d’entreprises connait un réel essor depuis quelques temps. Malgré le fait que le trading en ligne ait vu son image être écornée par de nombreuses arnaques, il gagne en popularité dans le cœur des français.

Qu’est ce que le trading en ligne ?

Trader en ligne est une pratique qui consiste à investir sur les marchés financiers en utilisant une connexion internet. Depuis le début des années 2000, cette pratique s’est développée de manière constante auprès d’un public de particuliers. Depuis quelques années, la tendance se renforce encore avec l’indice CAC40 (qui représente les 40 plus grandes capitalisations boursières françaises) qui atteint de nouveaux records.

Alors que dans les années 1990, il était parfois difficile d’accéder aux marchés boursiers, la pratique a été démocratisée grâce à l’usage d’internet. Il suffit donc d’un ordinateur (ou smartphone) muni d’une connexion internet pour accéder à la bourse. Diverses plateformes en ligne, également appelés « brokers » ou « courtiers », proposent un accès direct aux différents marchés financiers.

Les courtiers en ligne mettent à disposition de leur clientèle une interface pour trader directement sur les marchés financiers. La plus connue des interfaces (que l’on retrouve chez de nombreux courtiers) est MetaTrader 4 – également appelée MT4. Elle permet de trader différents types d’actifs tels que le Forex, les actions ou les produits dérivés.

Afin d’obtenir un maximum de sécurité, les particuliers doivent faire attention à sélectionner un courtier qui soit régulé en Europe. Divers organismes nationaux tels que l’AMF en France ou la FCA en Angleterre délivrent des agréments aux courtiers afin qu’ils puissent servir les clients locaux. En France, le registre Regafi de consulter la liste complète des courtiers autorisés à exercer en France. En parallèle, l’AMF publie régulièrement une mise à jour d’une liste de courtiers non autorisés en France.

Quels sont les actifs disponibles en ligne ?

Sur internet, les particuliers ont accès à un certain nombre de produits financiers. Certains d’entre eux étant trop complexes, ils ont été interdits par les régulateurs. Aujourd’hui, le grand public peut cependant prendre position sur des actions (comme LVMH), des indices (comme le CAC40), les devises (voir explication du Forex plus bas), les cryptomonnaies (comme le Bitcoin) ou encore les matières premières (comme le pétrole).

D’un actif à un autre, les stratégies de trading en ligne sont différentes.

Qu’est-ce que le forex ?

Le marché des devises, que l’on appelle également « Forex » (pour Foreign Exchange), est le second plus gros marché du monde. Depuis toujours, les commerçants ont été amenés à changer leurs devises pour pouvoir échanger leurs biens. Aujourd’hui, ce sont pas moins de 5.000 milliards de dollars (ou équivalent) qui sont échangés chaque jour.

Le marché du forex est évidemment crucial pour les entreprises qui souhaitent commercer dans une devise étrangère (en se protégant des variations de taux de changes) que pour les spéculateurs qui y voient un marché gigantesque avec des opportunités d’arbitrage.

Le Forex est également l’un des marchés les plus prisés des investisseurs particuliers sur internet. L’avantage de ce dernier est qu’il est ouvert 24 heures sur 24, entre le dimanche à 23h et le vendredi à 22h. A titre de comparaison, les actions que l’on retrouve à la bourse de Paris peuvent s’échanger seulement entre 9h et 17h30, du lundi au vendredi. Un trader « Forex » peut ainsi spéculer également en soirée, après être rentré de sa journée de travail.

Combien peut-on gagner avec le trading en ligne ?

Les arnaques en ligne pullulent, et les promesses de gains mirobolants s’avèrent complètement infondées : il ne vous sera pas possible de gagner 1.000 euros en 30 secondes sans connaissances, cela va de soi.

D’un trader à un autre, les revenus peuvent être très variables. Evidemment, le temps que l’on peut y consacrer est l’une des composantes du revenu. Mais c’est avant tout l’apprentissage et la formation qui permettront à un investisseur particulier de générer un revenu positif. Le régulateur des marchés financiers français, l’AMF, a mis en garde les français en soulignant qu’une très large majorité des traders avaient finalement perdu de l’argent. Il faut donc rester prudent.

Quelle formation suivre pour devenir trader en ligne ?

De nos jours, devenir trader dans une grande institution financière telle que BNP Paribas ou Société Générale nécessite d’avoir fait de grandes études (type école d’ingénieur). Ces établissements demandent obligatoirement un bac +5 pour pouvoir débuter sur ce type de métier.

Devenir trader en ligne, indépendant, est beaucoup plus simple. Il ne nécessite aucune formation ni aucun diplôme au préalable. Mais encore une fois, il est très important d’avoir une formation et un apprentissage afin de connaitre les risques liés aux marchés financiers, et le fonctionnement des produits financiers. Les courtiers en ligne dispensent parfois de ce type de formations. D’autres établissements proposent des formations payantes, qui ne sont pas pour autant plus intéressantes.

Avant de commencer à investir son propre argent sur les marchés financiers, il est recommandé de débuter avec un compte « démo », constitué d’argent virtuel. Cela permet de s’essayer à la dure loi des marchés financiers. Il faut ensuite enchainer sur le mode « réel » qui implique la possibilité de réaliser des gains et des pertes. Attention, il faut commencer avec un capital faible pour ne pas prendre trop de risques, et surtout savoir se placer des limites.

Quelles sont les qualités d’un bon trader ?

Les traders ont chacun leur style, mais l’on observe certaines qualités qui font que les traders ont généralement davantage de succès s’ils les ont. En l’occurrence, voici une petite liste des qualités à avoir pour mettre un maximum de chances de son côté :

  • Etre patient pour gérer ses positions au « bon » moment
  • Savoir gérer ses émotions et son stress
  • Etre curieux pour apprendre toujours plus sur les marchés financiers
  • Etre disponible pour pouvoir réagir vite à un retournement de marché

Au delà des qualités personnelles, il faut également se fixer des principes et des limites pour ne pas se mettre en danger financièrement. Ci-dessous, vous trouverez quelques exemples de principes à toujours garder en mémoire lorsque l’on fait du trading en ligne :

  • Toujours investir ce que l’on est « prêt à perdre »
  • Mettre au point une stratégie de trading (ex : limiter son profit et ses pertes)
  • Utiliser des stop-loss pour toutes ses positions (afin de limiter ses pertes)
  • Ne jamais essayer de se « refaire » bêtement
  • Ne pas avoir peur de perdre

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests