Suivez-nous

Actualités

Les ventes de Tesla en baisse en Chine (et en Europe du nord)

Alors que le constructeur américain compte sur le marché chinois pour se développer largement, ses ventes accusent un sérieux recul.

Il y a

  

le

 

Par

Tesla en Chine
© Tesla

S’agit-il seulement d’un trou d’air consécutif à la pandémie d’une tendance plus durable consécutive à l’émergence d’une concurrence de plus en plus solide ? Alors qu’ils s’étaient maintenus sur les autres marchés pendant le confinement, en tout cas les derniers chiffres de commandes de Tesla en Chine ne sont pas très bons. Selon un rapport de China Automotive Information Net, un groupe industriel soutenu par l’état chinois, Tesla aurait connu une baisse de ses commandes de 24% entre juin et juillet dernier.

Une information qui fait suite à un rapport séparé de l’Association chinoise des constructeurs automobiles, montrant il y a quelques jours que les ventes de voitures particulières ont connu un rebond de 8,5% en juillet par rapport à l’année dernière, et indiquant que les ventes globales, qui comprennent les véhicules commerciaux et les camions, ont augmenté de 16,4 % après une chute spectaculaire au début de l’année dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Mais les ventes de Tesla ne sont pas les seules à accuser le contrecoup de la pandémie puisque les chiffres de la China Passenger Car Association ont également montré une baisse des ventes globales de véhicules sur la même période.

La Chine est largement considérée un marché crucial pour la croissance des ventes de la marque américaine, le pays ayant représenté 23 % des revenus globaux de Tesla au deuxième trimestre, la part la plus élevée jamais enregistrée.

Tesla n’est plus seule sur son marché

Cela étant, dans cet eldorado notoire de la voiture électrique, même si Tesla reste une marque à fort pouvoir d’attraction, la marque n’est plus seule, et la concurrence s’intensifie.

Un constructeur comme Nio – inconnu par ici, et comptant parmi la pléthore de marques chinoises – a notamment le vent en poupe, et renforce la confiance que les investisseurs ont placé en lui en après avoir publié la semaine dernière des rapports financiers trimestriels indiquant que ses ventes avaient été multipliées par trois par rapport à la même période de 2019. Bien sûr, avec 3 533 livraisons en juillet, on est encore très loin des chiffres de Tesla, qui ont dépassé les 90 000 au deuxième trimestre.

Mais nous ne sommes vraisemblablement qu’au début d’une tendance lourde et irréversible qui va voir la concurrence sur le marché du VE s’étendre fortement et inexorablement, sur tous les segments de gamme, mais certainement essentiellement sur celui des berlines compactes, cœur de cible de la Model 3.

D’autres chiffres en Europe du nord montrent une chute vertigineuse des ventes de Tesla en 2020 par rapport à 2019, au profit de Polestar, Audi et même de la Porsche Taycan. Un rapport de SeekingAlpha (article payant, mais transcript disponible avec une petite recherche) montre que les ventes de la Model 3 se sont effondrées de 94% entre juillet 2019 et juillet 2020 en Norvège, Suède et aux Pays-Bas, où les parts de marché des voitures électriques sont les plus élevées au monde, et où la concurrence est très forte.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Backup

    6 septembre 2020 at 22 h 35 min

    Le début de la fin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests