L’Europe va sérieusement se pencher sur le rachat de Shazam par Apple

La Commission européenne avait prévenu qu’elle scruterait de très prés la fusion d’Apple et de Shazam il y a quelques semaines. C’est désormais chose faite puisqu’une enquête approfondie est en cours, sous la direction de Margrethe Vestager, la commissaire en charge de la concurrence de la Commission européenne.

Union Européenne / Shazam : acte 2

Le rachat de Shazam par Apple semble vraiment intéresser du côté de l’Union Européenne et attire plus spécifiquement l’attention de la Commission européenne. Début février, une enquête préliminaire a été lancée. On va désormais aller un peu plus loin puisque c’est une enquête approfondie qui va être lancée toujours par la même institution. L’objectif est de s’assurer que ce choix n’est pas nuisible à la concurrence dans le domaine du streaming musical.

« Notre enquête a pour but de faire en sorte que les amateurs de musique continuent de bénéficier d’offres attrayantes de musique en continu et ne voient pas leur choix limité à l’issue de cette concentration » explique Margrethe Vestager, commissaire en charge de la concurrence dans un communiqué.

Une crainte pour la concurrence

La préoccupation majeure de la Commission européenne se trouve dans la très haute concentration que l’on trouve déjà dans ce secteur. Elle craint que la fusion des deux acteurs ne représente une véritable menace tant ils sont complémentaires. Apple d’un côté s’appuie sur Apple Music qui se rapproche peu à peu de Spotify d’un point de vue des abonnés payants. De l’autre, Shazam, application n°1 pour l’identification de musiques.

En alliant les deux services, Apple pourrait avoir accès à des « des données sensibles sur le plan commercial concernant les clients de ses concurrents » et ainsi s’en servir pour les cibler et essayer de les attirer vers son propre service de streaming musical.

« De plus, bien qu’à ce stade, la Commission européenne ne considère pas Shazam comme un point d’entrée essentiel vers les services de diffusion de musique en continu, elle examinera plus avant si les concurrents d’Apple Music seraient lésés si à l’issue de l’opération, Apple venait à décider que l’application Shazam n’aiguillerait plus ses clients vers eux » conclut le communiqué. Une décision devrait être prise d’ici début septembre.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies