Suivez-nous

Smartphones

L’iPhone sera-t-il prêt à temps pour la 5G ?

Intel a pris du retard pour sortir son chip radio 5G dont le principal client sera Apple pour l’iPhone. Alors que Motorola offre déjà un téléphone 5G pour les premiers réseaux installés par Verizon aux US et que Samsung se prépare, on n’attend pas un iPhone 5G avant 2020.

Il y a

le

iPhone X
© UnSplash / Youssef Sarhan

Aujourd’hui, le principal fournisseur des chips radio 5G qui doivent équiper les futurs téléphones de la 5G est Qualcomm. Il annonçait au MWC 2019 à Barcelone sa troisième puce 5G qui équipera probablement le Samsung Galaxy S11. C’est aussi Qualcomm qui a principalement équipé les iPhone d’Apple en puces 4G, mais depuis plusieurs mois, le torchon brûle entre Apple et Qualcomm qui se poursuivent mutuellement en justice pour des problèmes de plagia de brevets et de non-respects d’accords de licence.

Apple s’adresse à Intel qui n’a pas eu beaucoup de succès dans la téléphonie

Apple a donc décidé de ne plus acheter de puces radio à Qualcomm et s’est tourné vers Intel, avec qui il entretient depuis longtemps des relations pas toujours faciles, compte tenu des personnalités de chacun. Toujours à Barcelone au MWC, Intel n’avait pas grand-chose à présenter sinon un discours bien ficelé sur la sortie d’une puce radio, le XMM 8160 5G qui sera disponible pour 5 fabricants de téléphones au 4e trimestre de cette année, en échantillons. Une version multimode de ce chip sera ultérieurement capable de fonctionner en 4G et 5G simultanément.  À noter qu’Apple ne figurait pas parmi les fabricants annoncés et que les livraisons en quantité de cette puce n’interviendraient pas avant le début de 2020.

Samsung 5G

Samsung est prêt pour la 5G, pas Apple. © Presse-citron.net

Il faut rappeler que Intel a cherché depuis très longtemps, avec assez peu de succès, à entrer sur le marché des puces téléphoniques. En 2011 il rachetait le fabricant allemand Infineon qui lui a permis de développer des puces LTE, aujourd’hui sur le marché. Depuis 2016, après de nombreux et coûteux efforts il entre dans certains iPhone et grâce aux procès entre Qualcomm et Apple, il  devenait l’année dernière le seul fournisseur de puces radio 4G pour l’iPhone XS, XS Max et XR.

Apple veut construire son propre chip radio 5G

De son côté Apple aurait pris la décision de développer lui-même ses propres chips et de les faire fabriquer par un fabricant chinois ou taiwanais. L’intérêt pour Apple qui a déjà une assez bonne expérience en termes de design de puces semi-conducteurs est de mieux maîtriser les fonctionnalités et l’intégration de ces composants pour d’une part gagner de la place dans les boîtiers et d’autre part mieux maîtriser leur consommation d’énergie. Cette démarche aura certainement comme conséquence d’isoler Apple un peu plus dans son propre écosystème.

Aussi depuis plusieurs années, Apple a mis en place une équipe de développeurs hardware, aujourd’hui estimée à environ 1000 – 1200 ingénieurs dont beaucoup viennent de chez Intel et Qualcomm. Apple aurait même ouvert des bureaux de design à San Diego où Qualcomm a son siège… Mais il faut au moins 3 ans pour développer un chip et le mettre en production ce qui conduit au-delà de 2021. En sauvegarde, Apple se serait adressé à Mediatek et Samsung pour lui fournir des puces 5G, mais les analystes pensent que ni l’un ni l’autre ne seront en mesure de lui fournir en temps voulu ces composants avec les fonctionnalités demandées. Il est enfin peu probable qu’Apple et Qualcomm puissent rapidement retravailler ensemble.

Les premiers réseaux 5G sont déjà là…

Aux États-Unis Verizon vient d’annoncer ses premiers déploiements commerciaux 5G au grand public, à Chicago et Minneapolis et propose depuis cette semaine à ses clients le module d’extension Moto Mod 5G qui vient s’accrocher au dos du mobile Motorola Z3. Il permet d’obtenir un débit allant jusqu’à 1 Gigabits par seconde.

Moto Mod 5G

Le Moto Mod 5G © Motorola

La Corée, qui rivalise avec les États-Unis pour la mise en œuvre de la 5G voyait arriver le Galaxy 10 5G avec les premiers déploiements de réseau 5G effectués par SK Telecom, l’opérateur coréen.  En France, les fréquences nécessaires au fonctionnement des réseaux 5G ne devraient pas être attribuées avant l’année prochaine ce qui au mieux porte la 5G à la fin de 2020. L’iPhone 5G y sera probablement dans les temps.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests