Suivez-nous

Réseaux sociaux

L’Union européenne s’intéresse de près à la gestion des données des enfants par Instagram

Le régulateur irlandais a ouvert deux enquêtes portant sur la manière dont Instagram gère les données personnelles des enfants sur son réseau social.

Il y a

  

le

 
Instagram app
© Unsplash / Brett Jordan

Instagram est visé par deux nouvelles enquêtes portant sur les données personnelles. C’est la Commission irlandaise de protection des données (DPC) qui s’intéresse de plus près au traitement des informations personnelles des enfants après avoir reçu des plaintes de plusieurs particuliers.

Le commissaire adjoint Graham Doyle du régulateur irlandais a indiqué à l’agence de presse Reuters que le traitement des données personnelles était des « préoccupations potentielles ». Elles font suite au fait qu’Instagram a vraisemblablement rendu publics les emails et les numéros de téléphone d’utilisateurs de moins de 18 ans, une découverte qui avait été rapportée par The Telegraph.

Instagram visé par deux enquêtes

Avec ces deux enquêtes, la Commission irlandaise va chercher à déterminer si Facebook a une base légale pour traiter les données personnelles des enfants et si Instagram fait assez pour protéger les mineurs présents sur la plateforme. Le régulateur veut aussi savoir si l’entreprise de Zuckerberg respecte le RGPD concernant les comptes et les paramètres mis en place sur le réseau social de photos. Il veut aussi savoir si les enfants sont concrètement considérées comme des utilisateurs vulnérables dont les informations doivent être traiter comme il se doit.

À ce sujet, Graham Doyle ajoute : « Cette enquête examinera également si Facebook remplit ses obligations en tant que contrôleur des données en ce qui concerne les exigences de transparence dans sa fourniture d’Instagram aux enfants ».

Si le régulateur irlandais considère que Facebook ne respecte par le RGPD en vigueur depuis mai 2018, il pourrait imposer à l’entreprise une amende allant jusqu’à 4% de son chiffre d’affaires ou 20 millions d’euros —selon le montant le plus élevé.

Depuis près d’un an, Instagram impose que les utilisateurs du réseau social aient au moins 13 ans. Si la date de naissance n’est pas en accord avec cette limite, le mineur ne pourra pas créer de compte —une restriction qui trouve quand même rapidement ses limites.

Ce n’est pas la première fois qu’une plateforme sociale utilisée par des enfants suscite le questionnement des autorités. Il y a un an, c’est YouTube qui avait annoncé qu’il ne proposerait plus de publicités destinées aux enfants afin de respecter le Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA) visant à protéger les utilisateurs les plus jeunes.

Instagram
Par : Instagram Inc
4.6 / 5
111,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests