Suivez-nous

Réseaux sociaux

Il existe désormais un âge minimum pour utiliser Instagram

Instagram met à jour ses conditions d’utilisation, et dévoile l’âge minimal pour utiliser son application.

Il y a

  

le

 
instagram application
© Pixabay / Freestocks

Suite à la loi COPPA aux États-Unis, de nombreuses sociétés ont été mises en périls quant à leurs conditions d’utilisation et leur politique de confidentialité. Cette loi, visant à protéger la vie privée des enfants sur le net, vient de faire plier Instagram. Depuis sa création, le réseau social de partage de photo n’avait jamais déterminé d’âge minimum pour se créer un compte.

C’est désormais chose faite. Pour éviter les difficultés qu’ont connues Disney en 2017 et Youtube en 2019, Instagram a dévoilé plusieurs mesures visant à rentrer dans les normes de la loi COPPA. La plus significative concerne l’âge en dessous duquel il sera interdit d’utiliser Instagram : ce dernier a été fixé à 13 ans.

Instagram : la fin du compteur de likes se précise

Instagram est interdit aux moins de 13 ans

Comme sur Facebook, TikTok et Snapchat, il faut désormais un certain âge pour utiliser l’application Instagram, et ce dernier est le même que les autres plateformes : 13 ans. En dessous, Instagram mentionne qu’il n’est plus autorisé de créer un compte, et la page d’inscription ne vous permettra pas de réaliser la souscription si votre date de naissance indiquée ne rentre pas dans le critère.

Néanmoins, comme sur Facebook, TikTok et Snapchat, aucune vérification n’est effectuée par le réseau social, et il sera donc très facile d’ouvrir un compte en n’ayant pas encore 13 ans. Il suffira en effet de changer l’année de naissance à une date antérieure.

Dans une note publiée par l’AFP, Instagram témoigne du gain de sécurité de cette mesure : « elle va nous aider à assurer la sécurité des jeunes utilisateurs et à faciliter une expérience plus appropriée en termes d’âge », a déclaré la filiale californienne.

Instagram est gagnant

En annonçant sa nouvelle mesure, le mercredi 4 décembre, Instagram n’a pas évoqué ce qu’il en serait des comptes déjà en ligne. Parmi ses centaines de millions d’utilisateurs, de nombreux enfants de moins de 13 ans doivent être enregistrés. Inutile de dire que la firme ne devrait pas chercher à revoir les conditions de ces comptes, au risque de perdre un nombre important d’utilisateurs très actifs, et de générer de l’incompréhension et de la déception.

Mais de cette mise en confirmée face à la loi COPPA, Instagram pourrait en sortir gagnant. La plateforme insinuait dans un communiqué qu’elle se servira de cette donnée supplémentaire pour « personnaliser l’expérience », avec des programmes éducatifs à destination des jeunes sur les paramètres de protection de la vie privée.

En pratique, cette classification des utilisateurs pose questions quant aux dérives que pourrait avoir le réseau social. Désormais, elle pourra très bien optimiser ses spots publicitaires en fonction de l’âge de son public. Une sorte de paradoxe avec la loi COPPA, qui lutte justement pour épargner les enfants de publicités ciblées, comme elle avait pu le faire avec Youtube et Youtube Kids.

Instagram
Par : Instagram Inc
4.6 / 5
105,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests