Connect with us

Crypto-monnaies

Malgré sa fortune en crypto, John McAfee ne paie plus ses impôts depuis 8 ans

L’emblématique fondateur de l’antivirus, John McAfee, a fait une déclaration quelque peu surprenante sur les réseaux sociaux. Il n’a pas hésité à affirmer haut et fort qu’il ne payait plus ses impôts depuis maintenant 8 ans. Dans ses Tweets, il a énuméré les raisons qui l’ont amené à prendre cette décision.

Il y a

le

john mcafee
(c) NullSession

John McAfee est un personnage influent, mais il n’en reste pas moins controversé. Sa récente sortie sur Twitter en est la parfaite illustration : il a expliqué qu’il ne payait plus ses impôts au fisc américain depuis maintenant 8 ans, parce qu’il estime que cette taxation est « illégale », et il se dit être une victime de l’administration qui souhaite le faire condamner coûte que coûte.

Le fondateur du célèbre logiciel de sécurité est devenu au fil des années une figure de proue dans les crypto-monnaies. Sa réputation sulfureuse ne lui a pas entaché sa crédibilité. Et pourtant, il est régulièrement critiqué pour les publicités déguisées qu’il fait auprès de sa communauté. Si John McAfee n’a pas encore été condamné pour cela, d’autres promoteurs de crypto-monnaies tels que Floyd Mayweather ont été sanctionnés par de lourdes amendes. Ce dernier n’a cependant pas fait appel de la sentence.

John McAfee semble remonté contre l’IRS (fisc), et il ne fait pas dans la demie mesure :

 

McAfee facture 105 000$ pour chaque Tweet

John McAfee vend aujourd’hui ses services auprès de candidats à des ICO, ces introductions en bourse via les crypto-monnaies au destin très inégal. Pour chaque Tweet qu’il poste auprès de sa communauté, il exige un paiement de 105 000$ au préalable. Il estime être suivi par une forte communauté d’investisseurs, dont près d’un tiers aurait plus de 20 000$ en crypto-monnaies.

Si John McAfee veut jouer avec le feu, nombreux sont ceux qui ont décidé de se conformer au fisc américain. Au courant de l’année, ce dernier a sollicité la plateforme Coinbase pour qu’elle lui transmette les coordonnées et les avoirs de 13 000 clients américains. Certains acteurs emblématiques de l’industrie comme Andreas Antonopoulos ont reconnu avoir été contacté par l’IRS pour dévoiler leurs avoirs. Heureusement pour ce dernier, il avait tout déclaré.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests