Connect with us

Crypto-monnaies

70% des ICOs s’avèrent être un échec pour leurs investisseurs

Une étude montre que 70% des jetons générés via les ICOs (levées de fonds en crypto-monnaies) valent moins qu’au moment de leur émission.

Il y a

le

trading bitcoin

Après avoir fait un état des lieux des portefeuilles de Bitcoins (62% de tous les Bitcoins détenus par 0,1% des wallets), Diar s’intéresse cette semaine aux Initial Coin Offerings.

Ces levées de fonds en devises électroniques ont connu un essor considérable à la fin de l’année dernière, pour représenter plusieurs milliards d’euros aujourd’hui. L’ICO la plus importante est celle de Telegram qui a levé 1,7 milliard de dollars en quelques semaines.

ICO : les plus grandes levées de fonds

Pourquoi cette baisse de l’engouement ?

Si la popularité des ICOs a baissé ces derniers mois, plusieurs explications peuvent être mises en avant : tout d’abord, le fait que les crypto-monnaies aient enregistré une sévère correction ce qui a refroidi le grand public sur les investissements en devises électroniques.

Ensuite, la performance des jetons créés lors des ICO (qui s’apparentent dans certains cas à une partie du capital du projet – un peu comme une action sur les marchés financiers classiques) est très faible.

> Lire aussi :  La Banque de Russie se félicite d'avoir réussi une ICO

En effet, sur un total de 402 grands projets qui ont levé 8,2 milliards de dollars entre mi-2017 et mi-2018, les jetons ne valent désormais plus que 2,2 milliards de dollars – soit une perte de 6 milliards de dollars.

70% des jetons ont perdu de la valeur

Au total, Diar estime que 70% de tous les jetons émis lors des ICOs ont désormais une valeur inférieure à celle lors de leur émission. Le fameux jeton de Sirin Labs qui initialement a levé 158 millions de dollars ne vaut plus que 17 millions de dollars, soit une décote de 90%. Même son de cloche pour le projet PumaPay qui avait levé 117 millions de dollars et qui n’en vaut plus que 15 millions aujourd’hui.

Ci-dessous, les pires performances jusqu’à présent :

Les pires ICOs jusqu'à présent

Quand on voit ces piètres performances, on comprend ainsi mieux l’essoufflement du marché. Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, les ICOs ont connu un coup d’arrêt net à partir du mois de juin.

> Lire aussi :  L'Assemblée Nationale valide un cadre juridique pour les ICOs

Selon les experts, il est peu probable que la tendance s’inverse d’ici à la fin de l’année. Il faudra très certainement attendre une remontée du cours des crypto-monnaies pour redonner confiance aux investisseurs…

ICO : évolution du nombre

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests