Suivez-nous

Sciences

Sur Mars, le sismomètre SEIS dispose désormais de son bouclier thermique

Sur Mars, le bouclier de protection a été déployé avec succès au-dessus du sismomètre français, si bien que celui-ci est désormais protégé des intempéries. L’instrument va bientôt se mettre au travail.

Il y a

le

Mars sonde InSight sismomètre SEIS
Le sismomètre SEIS © NASA

Voilà désormais dix semaines que la sonde InSight s’est posée avec succès sur Mars, transportant à son bord le précieux sismomètre SEIS, un outil qui nous permettra d’en apprendre plus sur la structure de la planète rouge.

Les premières analyses de Mars en avril

C’est désormais chose faite, le sismomètre français est recouvert par un bouclier thermique qui lui évite d’affronter les températures de Mars. De cette façon, l’instrument n’est pas sujet aux variations de température pouvant aller de -120° C à 20° C, ni au vent qui peut parfois souffler assez fort sur la planète rouge. De plus, ce dernier aurait pu faire varier les mesures des capteurs et risquer de transmettre de faux résultats.

Le bouclier thermique en question est composé d’un dôme blanc et de trois bandes d’épaisseurs faites de différents matériaux et placées en bas du bouclier, dont une en cotte de mailles. Sur le papier, l’appareil peut résister à des vents sur Mars soufflants jusqu’à 360 kilomètres par heure.

Bas du bouclier du sismomètres SEIS sur Mars

Le bas du bouclier © NASA / JPL-Caltech / IPGP / Philippe Labrot

En étudiant la structure interne de Mars avec le sismomètre, les chercheurs seront en mesure de comprendre l’histoire de la planète rouge pour, possiblement, déterminer s’il y a eu de la vie un jour ou non. Si oui, il sera peut-être possible de comprendre pourquoi celle-ci était, mais n’est plus aujourd’hui.

Dans la seconde partie du mois de décembre, un bras mécanique s’est chargé de soulever le sismomètre afin de le déposer précieusement sur le sol de Mars, à peine quelques mètres plus loin. Par la suite, il a été testé une première fois avec succès, devenant le premier instrument de ce type à réussir un tel essai sur la planète. InSight était alors devenu la huitième sonde à fouler le sol martien avec succès.

Les premières analyses du sismomètre SEIS devraient être disponibles au mois d’avril.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests