Suivez-nous

Tech

McAfee lève 740 millions de dollars à l’occasion de son retour en Bourse

McAfee est de retour, mais ses débuts en bourse sont décevants.

Il y a

  

le

 
McAfee bourse retour
© McAfee

Dans un récent communiqué, McAfee a annoncé qu’il avait levé plus de 740 millions à l’occasion de son introduction en Bourse. Il est précisé que 37 millions d’actions ont été vendues pour 20 dollars chacune, sachant que l’entreprise a vendu 31 millions d’actions, contre 7 millions pour ses actionnaires.

Une partie de ce montant devrait servir à éponger les dettes du groupe qui sont estimées à 4,6 milliards de dollars. Sur ce total de 740 millions de dollars, environ 525 millions seront utilisés à cet effet.

Quelques jours avant cette introduction, Peter Leav, le PDG de McAfee, a déclaré : « Nous sommes très à l’aise avec notre position d’endettement. Nous avons une très forte activité sans effet de levier et sans flux de trésorerie ».

Le titre de McAfee affiche un recul de 7% en bourse à l’ouverture

À la suite de cette introduction en Bourse, McAfee est estimée à environ 8,6 milliards de dollars. Toutefois, l’opération ne semble pas remporter un franc succès pour le moment, au point que le titre a marqué une baisse de 7% à l’ouverture. Reste à savoir si cela pourra se stabiliser plus positivement dans le futur.

On rappelle que McAfee a été fondée par l’homme du même nom en 1987. En 2010, elle a été rachetée par le groupe Intel avant que ce dernier ne transfère une participation de 51% dans l’entreprise à la société d’investissement TPG en 2016. Actuellement, la société compte plusieurs actionnaires de poids comme TPG et Intel, mais aussi GIC Pte et Thoma Bravo.

McAfee était coté en bourse en 2011 avant qu’Intel ne privatise l’entreprise dans le cadre d’une opération de 7,68 milliards de dollars.

Si la société est réputée pour ses antivirus —concurrent direct de Bitdefender, elle l’est tout autant pour son fondateur à la réputation sulfureuse. John McAfee a été au centre de plusieurs polémiques, dont certaines concernent ses impôts.

En 2019, il a quitté les États-Unis après avoir menacé le gouvernement et déclaré qu’il ne payait aucun impôt depuis huit ans. Il a été arrêté un an plus tard à Barcelone puis placé en détention provisoire en Espagne pour une potentielle extradition vers les USA. L’homme est aussi impliqué en tant que suspect dans une affaire de meurtre commis au Belize en 2012.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests