Suivez-nous

Tech

McDonald’s veut utiliser la reconnaissance vocale pour enregistrer vos commandes

McDonald’s vient d’acquérir la startup Apprente. L’idée est de s’appuyer sur un automate capable d’enregistrer les commandes effectuées au drive.

Il y a

  

le

 
mcdo
© Unsplash / Roman Lopez

Offrir au client une prise de commande plus rapide, plus simple et plus précise, telle est la promesse de McDonalds qui mise à fond sur l’innovation technologique pour y parvenir. Alors qu’il est déjà possible de commander à emporter via son application gratuite, l’entreprise vient de faire l’acquisition de la startup Apprente spécialisée dans la reconnaissance vocale.

L’ambition est on ne peut plus claire : permettre à un automate d’enregistrer votre demande sans qu’il n’y ait d’intervention humaine. La machine serait en outre capable de comprendre plusieurs langues. L’idée est aussi probablement à terme de faire fonctionner ses établissements avec moins de personnel.

Une tendance à l’automatisation dans la restauration rapide

« Construire notre infrastructure technologique et nos capacités numériques est fondamental dans notre plan de croissance et nous permet de répondre aux attentes croissantes de nos clients, tout en simplifiant et en rendant encore plus agréable le service aux clients pour les membres de notre équipe », précise Steve Easterbrook, le président de McDonalds.

De fait, l’entreprise pratique depuis un moment déjà des tests sur la technologie d’Apprente. Cette acquisition s’inscrit par ailleurs dans le cadre de la constitution d’un McD Tech Labs qui s’installera dans la Silicon Valley et regroupera différents groupes de recherches. L’entreprise de restauration rapide a aussi précisé qu’elle allait prochainement recruter de nombreux ingénieurs et experts en technologie. « L’équipe talentueuse d’Apprente et la technologie qu’ils ont mise au point formeront McD Tech Labs, un nouveau groupe intégré à notre équipe de technologie mondiale qui fera progresser notre culture de l’innovation », annonce fièrement Steve Easterbrook.

L’automatisation semble en tout cas s’accélérer dans le secteur de la restauration rapide. Domino’s Pizza est par exemple en train de tester la livraison par le biais d’un véhicule autonome à Houston au Texas. Le comportement des clients face à ces nouvelles technologies est d’ailleurs scruté à la loupe afin de déterminer si l’expérience est concluante. Nul doute que les autres grandes entreprises du secteur devraient suivre cette tendance.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests