Suivez-nous

Startups

Même pas peur. Airbnb a confiance pour son entrée en bourse

La startup a repris les discussions. Airbnb pourrait être coté avant la fin de l’année.

Il y a

  

le

 
Airbnb logo
© Airbnb

Après la pluie vient le beau temps. Airbnb en est convaincu. La plateforme de réservation et de location de logements particuliers vient de reprendre le chemin de l’introduction en bourse, malgré un début d’année exceptionnellement critique, dû à l’épidémie de coronavirus.

L’entreprise américaine semble prête à reprendre les discussions, alors qu’elle annonçait en mai dernier un chiffre d’affaires 2020 « de mois de la moitié » de celui de 2019. À ce moment, 25 % du personnel avait été licencié soit 2000 employés. Sa valorisation connut une baisse spectaculaire, de 35 à 18 milliards de dollars selon la chaîne CNBC.

Une procédure confidentielle, en attendant de remonter

Mercredi 19 août, Airbnb a officiellement déposé son dossier d’introduction en bourse auprès de la SEC (l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers américains). Pour se préserver et retarder le moment où l’entreprise devra partager ses informations financières de façon publique, Airbnb a opté pour une procédure dite « confidentielle ».

Airbnb se veut confiant : « nos données montrent que le secteur commence à rebondir ». Mais grâce à cette procédure plus discrète, disponible depuis 2017 aux grosses entreprises, les chiffres catastrophiques du deuxième trimestre n’auront pas à être présentés. En vue du programme, il se pourrait que la société vise la publication de ses résultats du troisième trimestre, dans un mois et demi, pour préparer le terrain et fixer un prix à son cours initial.

Même pas peur

Les séjours courts et de proximité ont donné un nouvel élan à Airbnb (en attendant l’arrivée de la plateforme chez une autre clientèle), mais il est certain que la firme essuie encore ce qu’elle juge avoir été « la crise la plus douloureuse de [sa] vie ». La reprise de l’activité d’Airbnb ne se fera pas dans les six prochains mois, sans que la crise sanitaire ne trouve une voie de sortie. Certains évoquent aussi l’encadrement législatif de plus en plus strict auquel la plateforme est confrontée.

Même pas peur du côté de Airbnb. Son introduction en bourse sera effective avant la fin de l’année. Des indicateurs restent tout de même dans le vert depuis la pandémie : comparé à un hôtel avec plusieurs chambres et donc plusieurs personnes, ne vaut-il pas mieux choisir la tranquillité d’un logement Airbnb en temps d’épidémie ? La société veut y croire, en rêvant d’ouvrir une partie de son capital à Wall Street.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. lindart

    20 août 2020 at 13 h 37 min

    en rêvant de « transiger » une partie de son capital à Wall Street
    C’est à dire? Problème de vocabulaire non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests