Michel Gondry roule pour Vista

Le mariage de la carpe et du lapin ? Selon ComputerWorld, Michel Gondry, le réalisateur français le plus original depuis Jacques Tati, notamment auteur du déjà culte Eternal sunshine of the spotless mind, aurait réalisé au moins l’un des spots publicitaires mettant en scène Jerry Seinfeld pour la prochaine campagne publicitaire de Microsoft visant à

Le mariage de la carpe et du lapin ?

Selon ComputerWorld, Michel Gondry, le réalisateur français le plus original depuis Jacques Tati, notamment auteur du déjà culte Eternal sunshine of the spotless mind, aurait réalisé au moins l’un des spots publicitaires mettant en scène Jerry Seinfeld pour la prochaine campagne publicitaire de Microsoft visant à réhabiliter Windows Vista auprès du grand public.

Microsoft entend frapper fort avec cette campagne, en investissant 300 millions de dollars pour répondre aux fameux clips d’Apple opposant un Mac incarné par un garçon malin, jeune et branché à un PC représenté par un pépère lourdingue et emprunté.

La campagne devrait démarrer le 4 septembre prochain sur les écrans américains, et le pari est plutôt casse-gueule pour ceux qui vont s’y frotter…

Mais avec un palmarès comme celui de Michel Gondry, tout est possible (tout est réalisable).


18 commentaires

  1. Finalement qu’est-ce qui est le plus dommageable ? Que Microsoft dépense des milles et des cents pour soutenir un produit qui ne marche pas si bien que ça, ou que Apple continue d’entretenir le mythe Mac/PC en associant PC à Windows et en faisant croire au plus grand nombre qu’un Mac n’est pas un PC ?
    Dans tous les cas, ce sont les systèmes d’exploitations alternatifs qui sont perdant.

  2. Gondry est un authentique génie, je n’ai pas pu voir son dernier film mais le précédent, « La Science des rêves « , était totalement ébouriffant.

    C’est très culotté de la part de Microsoft de l’avoir choisi; AMHA ce choix montre à quel point ils sont mal partis avec Vista…

    Selon une étude, plus d’1/3 des PC neufs achetés aux USA sont « rétro-équipés » avec XP : http://www.silicon.fr/fr/news/2008/08/19/un_pc_sur_3_abandonnerait_windows_vista__pour_xp

  3. le dernier film de gondry avait un message social: tout le monde peut etre créatif avec ses propres moyens. C’est aussi le message d’apple avec ses outils simples et intuitifs. Pour cette raison, ca parait bizarre qu’il ait accepté de travailler avec microsoft.

    Citation d’une pub mac: « quand un utilisateur de windows veut s’amuser, il ouvre un tableur » et c’est pas faux http://www.designboom.com/weblog/cat/10/view/3482/excel-art-by-danielle-aubert.html

  4. @Biagi :
    Il s’agit bien d’un mythe, le mythe Mac =/= PC.
    En vérité Apple est devenu un assembleur de PC comme un autre, leurs machines sont plus jolies, plus puissantes, mais un « Mac » est bien un PC, comme un autre.

    Donc Mac n’est pas supérieur à PC. C’est un non sens. On retrouve souvent l’amalgame hardware/software, c’est bien dommage.
    Car, si Mac OSX est supérieur à Microsoft Windows Vista (c’est peut-être le cas), il existe des systèmes d’exploitations très puissants (et qui tournent sur des Mac) comme les distributions GNU/Linux par exemple, qui souffrent peut-être plus encore du marketing d’Apple qui voudrait résumer l’offre informatique à deux acteurs ou groupes d’acteurs, que du quasi-monopole de Windows.

  5. @Biagi : Bien sur que si qu’on peut différencier le software du hardware chez Apple. La seule différence est organisationnelle : Apple, pour des raisons historiques, assemble la machine et produit le système d’exploitation. Ce qui leur permet d’avoir des drivers niquel pour leurs machines. Mais rien ne t’empêche d’installer Windows ou GNU/Linux sur un Mac, ou MacOS X sur un Dell.

    Pour rappel Apple est passé à des architectures Intel, mais il est plus intéressant pour eux de continuer à communiquer comme si leurs machines n’étaient pas des « PC ».

    La seule force (et non des moindres il faut le reconnaître), c’est de monter du bon matos et de développer les solutions logiciels directement autour du hardware. En utilisant MacOSX sur un ordinateur Apple, on aura ainsi aucun problème de driver ou autre.

  6. Dire que Mac plante moins souvent qu’un PC relève plus du mythe qu’autre chose.

    C’est sur que quand on a 3 fois moins d’applications qui tournent dessus on a moins de chance d’installer n’importe quoi et ainsi de faire planter sa machine (ce que l’utilisateur lambda de PC fait régulièrement).

    Possédant les 2, je peux vous assurer que j’ai autant de souci sur mon mac que sur mon pc (c’est à dire très très peu).
    J’ai même eu un cas ou Itunes plantait … sur mon mac mais pas sur mon pc ! 🙂

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.