Suivez-nous

Internet

Microsoft reconnaît avoir été du mauvais côté de l’Histoire concernant l’open source

Microsoft vient de faire son mea culpa concernant l’open source en reconnaissant s’être trouvé du mauvais côté de l’Histoire.

Il y a

  

le

 
Microsoft
© Matthew Manuel / Unsplash

Microsoft a adopté l’open source ces dernières années, mais cela n’a pas toujours été le cas. Les conflits virulents entre la firme de Redmond et la société Linux au début des années 2000 témoignent d’une position claire de Microsoft à l’époque : elle ne voulait pas entendre parler de l’open source.

Un logiciel open source est caractérisé pour un code source distribué sous une licence permettant à n’importe qui – souvent aux développeurs informatiques- de le lire, le modifier ou le redistribuer. L’objectif recherché étant le développement collaboratif.

Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux était l’ennemi tout désigné par Microsoft. Le PDG de l’époque, Steve Ballmer, était d’ailleurs peu enclin au débat sur ce sujet et avait même tenu des propos assez péremptoires à l’égard de Linux en déclarant en 2001 que « Linux est un cancer qui s’attache, au sens de la propriété intellectuelle, à tout ce qu’il touche ».

La vision de Microsoft concernant l’open source a radicalement changée

Aujourd’hui la philosophie de l’entreprise a bien changé. « Microsoft était du mauvais côté de l’Histoire lorsque l’open source a explosé au début du siècle, et je peux dire cela de moi personnellement » a récemment déclaré le président Brad Smith, qui avait pourtant par le passé était l’un des principaux défenseurs de l’entreprise lors de ses batailles contre les logiciels open source. «La bonne nouvelle est que, si la vie est assez longue, vous pouvez apprendre… que vous devez changer» a ajouté Smith.

Une avancée majeure dans la vision de la société qui s’était amorcée depuis quelques années déjà, mais qui était évidemment impossible à prévoir au début des années 2000 où la guerre fratricide avec le patron de Linux était incessante.

« Quand nous regardons GitHub, nous le voyons comme le foyer du développement de l’Open Source, et nous voyons notre responsabilité comme son gardien pour en faire un foyer sûr et productif pour les développeurs » a déclaré le patron de Microsoft.

Microsoft est effectivement propriétaire du site de partage de code GitHub et a livré Windows 10 avec un noyau personnalisé pour les utilisateurs du sous-système Windows pour Linux. La société est également le plus grand contributeur pour les projets open source à travers le monde en qui concerne les entreprises.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. cantaloo

    20 mai 2020 at 9 h 24 min

    open source et microsoft sont 2 mots qui ne vont pas bien ensemble-maintenant si MS mettait W7 en open source comme sollicité par Free Software Foundation,alors….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests