Suivez-nous

Gaming

Microsoft soutient Epic Games (Fortnite) dans sa guerre contre Apple

Microsoft affiche son soutien au studio Epic Games dans l’affaire #FreeFortnite.

Il y a

  

le

 
Fortnite mobile
© Unsplash / Joshua Hoehne

L’affaire entre Apple et Epic Games au sujet de Fortnite continue avec l’intervention d’un nouvel acteur : Microsoft. C’est au tour de l’entreprise fondée par Bill Gates de prendre parti dans ce conflit qui a commencé il y a quelques semaines.

Mi-août, Fortnite a disparu des magasins d’applications, que ce soit l’App Store ou le Play Store. Apple a ensuite fait savoir qu’il pourrait révoquer les accès développeurs d’Epic Games et interdire les mises à jour du moteur Unreal Engine sur les jeux iOS et macOS. L’éditeur du jeu populaire a rapidement contre-attaqué avec une vidéo dans laquelle il reprenait la publicité du Macintosh partagée par Apple en 1984.

Cette décision de la marque à la pomme fait suite au choix d’Epic Games de proposer un nouveau moyen de paiement direct avec une réduction de -20% pour tous ceux qui ne passaient par l’intermédiaire des boutiques de Google ou d’Apple, ce qui n’a pas plu à ce dernier. L’éditeur de jeux vidéo souhaitait éviter la commission —jugée trop conséquente, de 30%. Spotify s’était déjà plaint de ce montant dans le passé, il a réitéré au début de l’affaire.

Microsoft mentionne les conséquences potentielles sur l’Unreal Engine

Dans ce contexte tendu entre Apple et Epic Games, Microsoft a pris position en faveur de l’éditeur de Fortnite de manière non explicite, mais en évoquant directement les conséquences de ce conflit.

Microsoft a publié une déclaration officielle de soutien à Epic Games, expliquant que la perte du support d’Unreal Engine sur iOS « nuirait aux créateurs de jeux et aux joueurs ».

Et pour cause, cela pourrait laisser les jeux concernés sans prise en charge, que ce soir les mises à jour, les correctifs de sécurité ou les autres corrections de bug, Unreal Engine étant le moteur de jeu vidéo développé par Epic Games —qui tourne sous Windows.

Kevin Gammill, directeur général de Microsoft pour Gaming Developer Experiences ajoute à cela : « Si Unreal Engine ne peut pas prendre en charge les jeux pour iOS ou macOS, Microsoft serait obligé de choisir entre abandonner ses clients et clients potentiels sur les plateformes iOS et macOS ou choisir un moteur de jeu différent lorsqu’il se prépare à développer de nouveaux jeux ». L’objectif de Microsoft est donc clair, il s’agit là de soutenir Epic Games pour qu’Apple le laisse continuer à gérer l’Unreal Engine.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests