Muziboo, un réseau social pour les musiciens amateurs et indépendants

Il existe déjà de nombreux sites dédiés au partage de musique libre de droits, et Jamendo est certainement l’un des plus connus par ici. Mais le concept de Muziboo, développé par une start-up indienne est particulièrement attractif dans ses fonctionnalités et sa simplicité : au même titre qu’un Flickr pour la photo ou un YouTube

Il existe déjà de nombreux sites dédiés au partage de musique libre de droits, et Jamendo est certainement l’un des plus connus par ici.

Mais le concept de Muziboo, développé par une start-up indienne est particulièrement attractif dans ses fonctionnalités et sa simplicité : au même titre qu’un Flickr pour la photo ou un YouTube pour la vidéo, Muziboo permet à n’importe-quel personne produisant ses propres créations musicales de les stocker et les partager facilement en ligne, puis de créer une communauté autour de ses musiques.

muziboo

En fait le site se présente comme un ensemble de services pour musicos amateurs : stockage de leur musique, partage, discussions, diffusion sur les réseaux sociaux, messagerie (avec alertes email automatisées incluant un player avec les dernières créations de vos amis), et la possibilité de créer vos albums CD, avec pochette etc…

Muziboo propose également un service de statistiques afin que ses membres puissent mesurer le nombre d’écoutes de leur musique sur le site mais aussi sur Facebook, ainsi qu’un espace collaboratif pour les groupes dont les membres peuvent être éloignés géographiquement.

Un service simple, avec des options payantes, qui répond certainement à une demande de la part de musiciens qui ne souhaitent pas se prendre la tête avec la technique web. Bien sûr il y a MySpace, mais des services comme Muziboo me paraissent plus conviviaux que les géants du secteur. Le catalogue est encore relativement limité et très indien dans sa tonalité, mais c’est surtout l’idée et le concept que je trouve intéressants, à transposer par exemple dans une version française.


12 commentaires

  1. Déjà très grand fan de Jamendo (même si je n’aime pas trop l’interface, mais bon les goûts et les couleurs…), je m’en vais de ce pas tester Muziboo !

    Par contre, le nom du site ne sonne pas terrible, que ce soit en anglais ou en français. Drôle d’idée, vraiment !

  2. Mon dieu, mais quand donc les créateurs de services web vont-ils réaliser qu’un bon nom de domaine ne contient pas forcément le suffixe « oo ».
    C’est d’une ringardise sans nom, et cela discrédite,de fait, le site en question. Un peu d’invention que diable. !

  3. Pingback: quelques lectures et news de début mai | les Korrigans libres

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.