Suivez-nous

Sciences

La NASA a acheté des pièces de fusée défectueuses pendant des années

La NASA a annoncé qu’elle ouvrait une enquête portant sur une fraude de matériels ayant causé jusqu’à 700 millions de dollars de dommages et l’échec de deux missions.

Il y a

  

le

 
NASA fusées
© NASA

Dans un communiqué de presse daté du 30 avril, la NASA a indiqué qu’elle enquêtait actuellement sur un cas de fraude impliquant du matériel destiné aux fusées qu’une entreprise tierce lui a vendu. Celle-ci aurait eu de graves conséquences pour l’agence spatiale américaine, dont l’échec de deux missions scientifiques.

La confiance de la NASA a été « gravement violée »

Comme l’indique Bloomberg dans un article sur le sujet, c’est l’entreprise Sapa Profiles Inc qui serait à l’origine de la fraude. En effet, la société de l’Oregon aurait falsifié des milliers de certifications de pièces d’aluminium durant pas moins de 19 ans. Pendant presque 20 ans, les employés de cette dernière ont donc traité avec des chiffres erronés tout en violant plusieurs normes d’essai. Si Sapa Profiles Inc a agi de la sorte, c’est bel et bien pour augmenter ses profits, là où certains de ses salariés ont participé à la fraude pour toucher des primes basées sur la production.

Dans les faits, ces pièces défectueuses ont mené la NASA à rater deux missions scientifiques Orbiting Carbon Observatory et Glory en 2009 et 2011. À l’époque, l’agence avait indiqué que l’une des structures encapsulant les satellites avait mal fonctionné et ne s’était pas séparée sur commande, comme prévu.

Jim Norman, directeur des services de lancement de la NASA explique : « La NASA compte sur l’intégrité de notre industrie tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Bien que nous effectuions nos propres tests, la NASA n’est pas en mesure de tester à nouveau chaque composant. C’est pourquoi nous exigeons et payons pour que certains composants soient testés et certifiés par le fournisseur. Lorsque les résultats des tests sont modifiés et que les certifications sont faussement fournies, les missions échouent. Dans notre cas, les Taurus XL qui ont échoué aux missions OCO et Glory ont entraîné la perte de plus de 700 millions de dollars et des années de travail scientifique. Il est essentiel que nous puissions faire confiance à notre industrie pour produire, tester et certifier les matériaux conformément aux normes que nous exigeons. Dans cette affaire, notre confiance a été gravement violée ».

La NASA se méfie sérieusement des potentiels impacts d’astéroïdes

La société Sapa Profiles Inc, désormais connue sous le nom de Hydro Extrusion Portland, Inc, a accepté de verser 46 millions de dollars à la NASA, au gouvernement américain et à d’autres clients également concernés. Elle n’est plus en mesure de collaborer avec le gouvernement fédéral ni de travailler sur des marchés publics.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. zooro

    1 mai 2019 at 21 h 18 min

    l’arnaqueur de l’espace arnaqué à son tour. La magie de la nazerie

    • L'amateur d'aéroplanes

      2 mai 2019 at 9 h 07 min

      Oh, un platiste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests