La NASA dévoile de futures missions

Deux projets d’exploration robotique du système solaire sont dans les starting-blocks pour la NASA. Entre explorer une comète ou envoyer une sonde sur Titan, il faudra bientôt choisir…

Sonde Philae durant la mission Rosetta

Douze projets avaient été soumis par des équipes scientifiques à la NASA dans le cadre du programme « New Frontiers ». Partageant le fait d’être « low cost », elles présentaient des profils très divers. L’une d’entre elles visait à se poser sur Venus, deux autres visaient Encelade, le satellite glacé de Saturne…

La NASA envisage de lancer une mission sur Titan, la lune de Saturne

Le premier projet retenu baptisé « Caesar » (Comet Astrobiology Exploration Sample Return) vise à envoyer une sonde en 2024 vers la comète Churyumov-Gerasimenkop. 100 grammes de poussières y seraient collectés et ramenés sur Terre à l’horizon 2038.

Le second projet est lui nommé « Dragonfly ». C’est un drone destiné à explorer Titan, la plus grande lune de Saturne. « Ces deux projets d’exploration cherchent à répondre à plusieurs des plus grandes questions dans notre système solaire », explique Thomas Zurbuchen, responsable des programmes scientifiques à la Nasa.

Titan, un projet plus séduisant mais aussi plus complexe

Toutefois, il ne pourra en rester qu’un au final. Les deux équipes vont désormais devoir réaliser une étude conceptuelle afin de défendre le projet avant une dernière sélection en juillet 2019. Si chacun des deux projets a ses attraits, c’est sans doute celui qui vise Titan qui part avec un avantage.

En effet, la comète a déjà été observée en détail par la sonde spatiale Rosetta en 2014. Surtout, d’autres projets similaires sont déjà en cours. Si la mission devrait se révéler « facile », elle est aussi moins excitante. Dragonfly de son côté est dans le domaine de l’innovation. L’usage d’un drone spatial serait une première. Surtout, Titan est plus dangereux, sa géographie complexe et sa météo méconnue. La possibilité d’y découvrir un océan d’eau voir même une certaine forme de vie sont autant d’arguments qui jouent aussi en faveur de ce projet.

Trois missions du programme New Frontiers sont actuellement en cours. New Horizons qui a passé Pluton en 2015, Juno qui est en orbite autour de Jupiter ou encore OSIRIS Rex, un vaisseau spatial qui se dirige vers l’astéroïde Bennu.


2 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies